L’énergie en Europe : situation actuelle

Les pays européens consomment moins d’énergie qu’il y a dix ans, principalement en raison d'une efficacité énergétique accrue. La dépendance de l’Europe à l’égard des combustibles fossiles a également diminué grâce à des économies d’énergie et à l’adoption plus rapide que prévu des énergies renouvelables. Durant la décennie 2005-2015, la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique de l’UE a presque doublé, passant de 9 % à près de 17 %. Certains secteurs et pays ouvrent la voie à une énergie propre. Cependant, malgré le déclin de leur part de marché, les combustibles fossiles demeurent la source d’énergie dominante en Europe.

En savoir plus

Éditorial – Façonner l’avenir énergétique de l’Europe: une énergie propre, intelligente et renouvelable

Notre qualité de vie dépend, entre autres, d’un approvisionnement énergétique fiable à un prix raisonnable. Nous utilisons de l’énergie pour chauffer et refroidir nos maisons, faire cuire et conserver notre nourriture, voyager et construire des écoles, des hôpitaux et des routes. Nous utilisons des machines pour mener à bien de nombreuses tâches, ce qui contribue à notre richesse et à notre bien-être, et les machines ont besoin d’énergie. Pour obtenir la majeure partie de l'énergie que nous utilisons, nous continuons à brûler des combustibles fossiles. De plus, nous gaspillons une part substantielle de cette énergie avant et pendant son utilisation.

En savoir plus

Substances chimiques en Europe: comprendre leur impact sur la santé humaine et l’environnement

L’exposition à des substances chimiques nocives a des incidences sur la santé humaine et l’environnement. Alors que la production mondiale de substances chimiques est en plein essor et que de nouveaux produits chimiques sont mis au point et commercialisés, comment savoir quels produits sont considérés comme inoffensifs? Nous nous sommes entretenus avec Xenia Trier, spécialiste des substances chimiques auprès de l’AEE, qui a répondu à nos questions concernant une utilisation sans danger des substances chimiques en Europe et ce que l’Union fait pour réduire leurs effets secondaires potentiels.

En savoir plus

Économie circulaire en Europe: nous avons tous un rôle à jouer

Pour la plupart des gens, l’idée d’une économie circulaire demeure un concept abstrait voire éloigné de leurs préoccupations. Si le souci du «verdissement» gagne en intérêt partout dans le monde, de nombreuses personnes n’ont pas encore pris conscience des changements plus importants qui devront être apportés à notre mode de vie pour garantir un avenir durable et assurer notre bien-être à long terme.

En savoir plus

La qualité de l’air reste un sujet d'actualité pour de nombreux européens

Le mois dernier, l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) a publié son tout dernier rapport «Air quality in Europe», montrant que si la qualité de l’air s’améliore peu à peu, la pollution atmosphérique demeure toutefois le plus grand risque écologique pour la santé en Europe. Nous avons rencontré Aberto González Ortiz, expert de la qualité de l’air à l’AEE, pour discuter des conclusions du rapport et de la façon dont l’imagerie satellite contribue à optimiser la recherche sur la qualité de l’air.

En savoir plus

Financement climatique: des ressources pour une Europe bas-carbone, résiliente aux changements climatiques

Notre climat change. Nous devons réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) afin de freiner la progression du changement climatique, et dans le même temps, prendre des mesures destinées à nous préparer aux impacts actuels et à venir. Ces deux volets d'action exigent une réorientation sans précédent des investissements. Ce constat a été validé par les conférences de Paris, et plus récemment, de Marrakech, sur le climat. Le secteur financier peut et sera appelé à jouer un rôle déterminant, en soutenant la transition de l'Europe vers une économie à faibles émissions de carbone et résiliente aux changements climatiques.

En savoir plus

Au-delà de Paris: faire de l'économie à faible émissions de carbone une réalité

En décembre dernier à Paris, le monde s'est fixé un objectif ambitieux : contenir l'élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels et poursuivre l'action menée pour limiter l'élévation de la température à 1,5 °C par rapport aux niveaux préindustriels. Lors du sommet du G20 plus tôt ce mois-ci, la Chine et les États-Unis ont annoncé leur engagement formel à rejoindre l'accord de Paris. C'est une étape importante dans le cadre de l'effort international qui vise à réduire les émissions des gaz à effet de serre et à limiter le réchauffement climatique. Néanmoins, les engagements actuels de réduction qu'ont assumés jusqu'à ce jour les pays signataires ne sont pas suffisants pour atteindre cet objectif ambitieux.

En savoir plus

Véhicules électriques: vers un système de mobilité durable

La société moderne dépend de la circulation des biens et des personnes, mais nos systèmes de transport actuels ont des impacts négatifs sur la santé humaine et sur l'environnement. Nous avons discuté avec Magdalena Jóźwicka, responsable de projet pour un prochain rapport sur les véhicules électriques, à propos des bénéfices et des défis pour l'environnement résultant de l'utilisation de l'électricité comme alternative aux carburants classiques pour les véhicules.

En savoir plus

« Les habitants d’abord » pour des villes vertes et agréables à vivre

La croissance de la population, l’engorgement des routes et le changement climatique exercent une pression sans précédent sur nos villes. Comment pouvons-nous faciliter la circulation dans les villes, les rendre plus agréables à vivre et plus durables ? Une société spécialisée en urbanisme contribue à transformer notre planification urbaine. Nous nous sommes entretenus avec Helle Søholt, partenaire fondatrice et PDG de Gehl Architects, une société basée à Copenhague, pour obtenir des réponses à nos questions.

En savoir plus

Choix écologiques : décideurs politiques, investisseurs et consommateurs...

Il existe un large éventail de moyens de transport, de la marche et des voitures électriques aux grands navires pour le transport de marchandises et aux trains à grande vitesse. De nombreux facteurs, dont le prix, la distance, la disponibilité de l’infrastructure et le confort, peuvent jouer un rôle dans le choix d’un mode de transport. La voiture est le mode de transport de passagers préféré en Europe. Mais là encore, certaines options sont plus propres que d’autres. Comment pouvons-nous effectuer des choix plus verts ?

En savoir plus

Le transport et les écosystèmes

Les réseaux de transport sont devenus une caractéristique habituelle du paysage européen. Ils relient les personnes, stimulent l’activité économique et offrent un accès à des services essentiels, mais ils créent également des obstacles entre les zones naturelles et leur utilisation produit des polluants et introduit des espèces exotiques dans les écosystèmes. Des mesures politiques strictes et un réseau d’espaces verts peuvent contribuer à préserver et à protéger la richesse naturelle de l’Europe.

En savoir plus

Le transport aérien et maritime sous le feu des projecteurs

Un vol en avion pour s’échapper le temps d’un week-end, des t-shirts en coton fabriqués au Bangladesh, des roses du Kenya... Voici quelques-uns des produits qui nous sont proposés dans un monde interconnecté et globalisé. Le transport aérien et le transport maritime contribuent à la croissance économique mais ont aussi une incidence sur la santé humaine, le climat et l’environnement. Au vu des prévisions de croissance, ces deux secteurs ont commencé à chercher des moyens de réduire leur impact.

En savoir plus

Nourrir les villes

Nourrir les villes

29/09/2016

Les ingrédients des repas que nous mangeons à la maison ou au restaurant viennent de près ou de loin. Dans un monde de plus en plus urbanisé et dans le contexte de la mondialisation, les denrées alimentaires produites dans les zones rurales doivent être acheminées vers les villes. Beaucoup d’importance a été accordée à la réduction de la distance parcourue par les denrées alimentaires (« food miles »), qui est un concept intéressant mais qui s’avère parfois limité. Un système de transport plus propre et plus intelligent ne résoudrait qu’une partie du problème. Une analyse systémique plus large du système alimentaire dans son ensemble est nécessaire.

En savoir plus

Le transport et la santé publique

La pollution atmosphérique et sonore engendrée par les transports provoque de nombreux problèmes de santé, les principaux responsables étant le transport routier et les véhicules à moteur diesel. L’Union européenne et ses États membres ont entamé l’adoption d’une série de mesures destinées à réduire l’impact des transports sur la santé, et celles-ci s’avèrent fructueuses. Des solutions innovantes et des actions locales peuvent encore améliorer la situation.

En savoir plus

Le transport en Europe : faits importants et tendances

Malgré des ralentissements temporaires, la demande de transport de passagers et de marchandises augmente de manière constante et devrait encore s’accroître. De plus en plus de voitures sont vendues en Europe, dont la plupart sont équipées d’un moteur diesel. Et même si les moteurs gagnent en efficacité, les émissions de gaz à effet de serre constituent une préoccupation majeure du fait de cette hausse.

En savoir plus

Vers une mobilité plus propre et plus intelligente

Les transports relient les personnes, les cultures, les villes, les pays et les continents. Il s’agit de l’un des principaux piliers de la société et de l’économie modernes : les transports permettent aux producteurs de vendre leurs produits partout dans le monde et aux voyageurs de découvrir de nouvelles destinations. Les réseaux de transport garantissent également l’accès à des services publics essentiels, tels que l’éducation et la santé, et contribuent ainsi à une meilleure qualité de vie. La connexion aux réseaux de transport contribue à stimuler l’économie dans les zones éloignées, à créer des emplois et à répartir les richesses.

En savoir plus

Les énergies renouvelables : élément clé pour une future Europe sobre en carbone

Le futur s'annonce prometteur pour les sources d'énergie renouvelables qui jouent un rôle de plus en plus important au moment où l'Europe tente de réduire sa dépendance aux combustibles fossiles. Nous avons abordé avec Mihai Tomescu, expert en énergie au sein de l'Agence européenne pour l'environnement, les opportunités et les défis qui nous attendent dans le domaine de l'énergie propre.

En savoir plus

Les connaissances environnementales du futur

Le paysage européen des données sur l'environnement a considérablement changé au cours de ces quatre dernières décennies. La nature complexe de la dégradation de l'environnement exige une analyse plus systémique et des données plus pertinentes pour l'étayer. Ces dernières années, l'Agence européenne pour l'environnement (AEE) a de plus en plus intégré les analyses systémiques dans ses travaux. L'AEE continuera d'identifier les nouveaux enjeux et aidera à élargir les connaissances environnementales européennes.

En savoir plus

De la gestion des déchets à une économie verte

Notre utilisation actuelle des ressources n’est pas durable et exerce une pression sur notre planète. Il nous faut faciliter la transition vers une économie verte et circulaire en allant au-delà des politiques de gestion des déchets pour nous concentrer sur l’écoconception, l’innovation et les investissements. La recherche peut favoriser l’innovation non seulement dans la production, mais aussi dans les modèles économiques et les mécanismes de financement.

En savoir plus

Une gestion durable est essentielle pour des forêts saines en Europe

Les forêts en Europe nous procurent des services essentiels : air pur, eau propre, stockage naturel de carbone, bois, aliments et autres produits. Elles abritent bon nombre d’espèces et d’habitats. Nous avons discuté des défis auxquels sont confrontées les forêts d’Europe avec Annemarie Bastrup-Birk, chef de projet Forêts et environnement à l’Agence européenne pour l’environnement.

En savoir plus

Articles
Menu
Abonnements
Inscrivez-vous pour recevoir nos rapports (imprimés et/ou électroniques) et nos bulletins trimestriels.
Suivez-nous
 
 
 
 
 
Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100