suivant
précédent
éléments

Article

Améliorer les performances environnementales des organisations

Changer la langue
Article Publié 23/06/2021 Dernière modification 26/07/2021
4 min read
Photo: © Dan Stark on Unsplash
En plus de fournir des informations fiables sur notre environnement et notre climat, l'Agence européenne pour l'environnement (AEE) œuvre à l'amélioration de ses propres performances environnementales en tant qu'organisation. Melanie Sporer, chargée de coordonner ces efforts à l’AEE à l'aide du système européen de management et d'audit environnemental (EMAS), répond à nos questions.

Qu'est-ce que le système européen de management et d'audit environnemental (EMAS)?

Le système européen de management et d'audit environnemental, ou EMAS, est un outil de management environnemental destiné aux entreprises et autres organisations, basé sur une participation volontaire. L'EMAS sert à évaluer la performance environnementale de l'organisation, à en rendre compte et à l’améliorer, par exemple en réduisant la consommation d'énergie et de papier, la production de déchets, les émissions de gaz à effet de serre, etc. L’EMAS a été instauré par la Commission européenne en 1993.

Les organisations dotées d’un système de management environnemental conforme aux dispositions du règlement EMAS peuvent obtenir l’enregistrement EMAS. Actuellement, plus de 4 600 organisations sont enregistrées EMAS.

Comment l'AEE utilise-t-elle l'EMAS?

L'AEE a pour mission de soutenir le développement durable en contribuant à une amélioration significative et quantifiable de l’environnement européen. À ce titre, il est évident que nous avons pour responsabilité d’assurer le management de notre propre performance environnementale.

Comme toutes les organisations, nous consommons des ressources naturelles et nos activités quotidiennes ont un impact sur l'environnement. Nous avons mis en place un système de management environnemental en vue de minimiser ces impacts et d'améliorer constamment nos performances environnementales de manière structurée. Notre système de management environnemental est conforme aux dispositions du règlement EMAS, et l'AEE a été enregistrée EMAS en 2005.

Notre ambition est de faire évoluer l'Agence vers un fonctionnement aussi durable que possible, et grâce à l'EMAS, nous pouvons garantir sa crédibilité et sa totale transparence. Notre système de management environnemental et l'amélioration continue de notre performance environnementale sont évalués chaque année par un vérificateur indépendant et nous publions annuellement nos indicateurs de performance environnementale, nos objectifs et nos plans d'action dans la déclaration environnementale de l'AEE.

Quelles sont les dernières réalisations de l'AEE grâce à l’EMAS?

La performance environnementale de l'AEE en 2020 a bien sûr été fortement impactée par la pandémie de COVID-19, qui a entraîné une réduction considérable de la consommation d'électricité et de papier ainsi que des émissions de CO2 liées aux voyages d'affaires et aux réunions.

Nous constatons que les effets de la pandémie de COVID-19 ont servi de catalyseur à des évolutions dont la concrétisation, dans des conditions normales, aurait peut-être demandé des années: le bureau «sans papier», par exemple, et la généralisation des vidéoconférences au lieu des réunions en présentiel. À la sortie de la pandémie, il sera important de maintenir et sensibiliser à ces pratiques et habitudes salutaires. Nous devons essayer d'éviter les «effets rebonds» potentiels (par exemple, le retour aux anciennes pratiques d'impression de documents au bureau), ou les effets rebonds liés à l'augmentation du télétravail (par exemple, la hausse de la consommation d'électricité au bureau à domicile).

Que diriez-vous à d'autres organisations qui envisagent d’utiliser l’EMAS?

Les organisations sont de plus en plus au centre de l’attention et soumises à une surveillance rigoureuse de la part de leurs parties prenantes en ce qui concerne leurs performances environnementales, notamment leur empreinte carbone. Elles doivent être proactives et assumer la responsabilité de leurs impacts sur l'environnement et le climat, non seulement pour étayer leurs valeurs, mais aussi en termes de gestion des risques et de réputation. L'EMAS permet d’agir dans ce sens, de manière adéquate et crédible.

Les autres avantages pour une organisation pourraient être la réduction des coûts de gestion des ressources et des déchets, la diminution des risques, le renforcement de la mise en conformité réglementaire et l’amélioration des relations avec les parties prenantes internes et externes. Selon une étude de la Commission européenne, l'EMAS peut également apporter un avantage concurrentiel.

Quelles sont les prochaines étapes pour améliorer la performance environnementale de l'AEE?

L’an dernier, nous avons décidé de revoir à la hausse les ambitions climatiques de la politique environnementale de l’AEE. Tous les secteurs de l'économie - ainsi que les organes et institutions de l'UE - devront contribuer à l'ambition de l'Europe de devenir le premier continent climatiquement neutre d'ici 2050. L'AEE a donc pour objectif de devenir une organisation climatiquement neutre d'ici 2030 et entend soutenir les autres agences européennes qui s’engagent sur la voie de la durabilité, notamment au cours de cette année 2021 où l'AEE préside le réseau des agences de l'UE.

Concernant l’approvisionnement en électricité de l'AEE, nous en sommes déjà à 100 % d’énergie renouvelable, principalement grâce à l'énergie éolienne. Les émissions de CO2 liées aux voyages du personnel et des visiteurs sont compensées. Ces compensations servent à soutenir des projets d'efficacité énergétique en Afrique, validés par le label Gold Standard. Nous nous attachons désormais à évaluer notre empreinte carbone en prenant en compte un cadre plus élargi et à élaborer une feuille de route réaliste pour atteindre la neutralité climatique d'ici 2030. L'AEE est pleinement engagée dans cette action.

Melanie Sporer

Experte dans le domaine de l'atténuation du changement climatique et coordinatrice EMAS

Permalinks

Geographic coverage

Temporal coverage

Mots-clés

Mots-clés associés :
Mots-clés associés : emas, environmental management system
Actions de document