Instruments politiques

À l’heure actuelle, au moins un Européen sur cinq est exposé à des niveaux sonores considérés comme dangereux pour sa santé. Tel est le constat du rapport sur la pollution sonore environnementale publié aujourd’hui par l’Agence européenne pour l’environnement (AEE). Ce chiffre devrait augmenter dans les années à venir.

De nombreuses régions d’Europe devraient être confrontées à une aggravation des effets du changement climatique au cours des prochaines décennies. L’Agence européenne pour l’environnement (AEE) publie aujourd’hui une compilation de plusieurs cartes existantes illustrant la manière dont la sécheresse, les fortes précipitations et les inondations, les feux de forêt et l’élévation du niveau de la mer pourraient affecter certaines régions d’Europe, notamment l’Europe centrale, la péninsule ibérique, la Scandinavie, la Bretagne et Venise.

L’Europe ne réalisera pas ses objectifs pour 2030 si aucune mesure urgente n’est prise au cours des dix prochaines années pour répondre au rythme alarmant de l’appauvrissement de la biodiversité, aux effets de plus en plus marqués du changement climatique et à la surconsommation des ressources naturelles. Le dernier rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) sur l’«État de l’environnement», publié aujourd’hui, indique que l’Europe fait face à des défis environnementaux d’une ampleur et d’une urgence sans précédent. Toutefois le rapport précise qu’il existe des raisons d’espérer dans un contexte où le public est de plus en plus sensibilisé à la nécessité de s’orienter vers un avenir durable, des innovations technologiques voient le jour, des initiatives communautaires se développent et l’action de l’UE se renforce, comme le pacte vert pour l’Europe.

Parcourir le catalogue