suivant
précédent
éléments

Instruments politiques

Le transport ferroviaire reste globalement le mode de transport de passagers motorisé le plus respectueux de l’environnement en Europe — en termes d’émissions de gaz à effet de serre — par rapport aux déplacements en voiture ou en avion, selon deux études sur les transports et l’environnement publiées aujourd’hui par l’Agence européenne pour l’environnement (AEE).

Depuis des années, les questions relatives au volume toujours croissant des matières plastiques, aux effets qu’elles produisent sur la biodiversité et à leur contribution au changement climatique, ainsi qu’à la manière de les traiter dans le cadre d’une économie circulaire, figurent dans l’agenda politique de l’Union européenne. La pandémie de COVID-19 n’a fait que renforcer l’attention portée aux déchets plastiques, avec les photos de masques flottant dans la mer et l’utilisation d’un grand nombre d’équipements de protection à usage unique. Dans le rapport sur l’économie circulaire des matières plastiques publié aujourd’hui, l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) examine la nécessité d’inscrire désormais notre utilisation des matières plastiques dans une approche circulaire et durable et s’intéresse au potentiel présenté par une telle transition.

La pollution atmosphérique et sonore, les conséquences du changement climatique, notamment les vagues de chaleur et l’exposition à des produits chimiques dangereux sont à l’origine de problèmes de santé en Europe. Selon une importante étude sur la santé et l’environnement publiée aujourd’hui par l’Agence européenne pour l’environnement (AEE), la mauvaise qualité des environnements contribue à 13 % des décès.

Parcourir le catalogue

Actions de document