suivant
précédent
éléments

Article

Stratégie de l'AEE/Eionet pour 2021-2030: fournir des données et des connaissances afin de réaliser les ambitions de l’Europe en matière de climat et d’environnement

Changer la langue
Article Publié 16/02/2021 Dernière modification 22/03/2021
6 min read
Photo: © Hasan Baglar, REDISCOVER Nature /EEA
Notre stratégie conjointe indique la voie que nous allons emprunter. Elle introduit une nouvelle façon de travailler ensemble et de créer des connaissances, lesquelles seront plus agiles, plus réactives, plus proactives, plus exploitables, en un mot plus adaptées aux défis auxquels nous serons confrontés et aux savoirs dont nous aurons besoin au cours de la décennie à venir.

Restez prudents et faisons de l’année 2021 une étape mémorable sur notre chemin vers une Europe verte et numérique.

Hans Bruyninckx Directeur, exécutif de l’AEE

Nous nous souviendrons tous longtemps de l’année 2020. Le monde entier a été frappé par la COVID-19. En l’espace de quelques mois, la pandémie nous a obligés à changer la façon dont nous vivons, travaillons, nous déplaçons, et même la manière dont nous entretenons des contacts sociaux. Certains ont perdu des êtres chers ; d’autres sont tombés malades. Certains d’entre nous ont dû travailler dans des bureaux improvisés à la maison, d’autres étaient en première ligne pour aider les plus vulnérables. En cette fin d'année, la plupart des pays européens traversent une deuxième vague de COVID-19 et ses répercussions — sur la santé publique, l’économie et l’environnement — apparaissent de plus en plus clairement.

L’ampleur et la vitesse de cette pandémie ont révélé notre vulnérabilité, mais aussi notre résilience et notre flexibilité. Confrontées à de nombreuses inconnues et incertitudes, les autorités publiques ont été contraintes d’adopter et de mettre en œuvre des mesures drastiques en vue de contenir la pandémie et d’en limiter les répercussions. Du jour au lendemain, un grand nombre d’entre nous a dû se familiariser avec de nouveaux outils en ligne pour le travail et pour l’école. Nous avons ainsi pu constater que nous étions capables de prendre des décisions difficiles et d’adopter des nouvelles technologies et un nouveau mode de vie.

L’Europe confirme son engagement en faveur de l’environnement et du climat

Il y a maintenant près d’un an que la nouvelle Commission von der Leyen a annoncé le pacte vert pour l’Europe, un ensemble ambitieux de priorités politiques visant à réaliser la neutralité climatique, la durabilité économique et une transition équitable. Un an plus tard, et malgré le choc et les incidences socio-économiques de la COVID-19, il est impressionnant de constater que les ambitions à long terme de l’Union européenne en matière d’environnement et de climat restent inchangées. Au contraire, un nombre croissant d’initiatives politiques continuent à être proposées, notamment la stratégie en faveur de la biodiversité, la stratégie « De la ferme à la table », la stratégie relative aux produits chimiques et le pacte européen pour le climat. Le Parlement européen et le Conseil européen ont récemment approuvé l’objectif plus ambitieux consistant à réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 55 % d’ici à 2030.

Depuis des décennies, le monde scientifique tire la sonnette d’alarme sur le changement climatique, la dégradation de l’environnement et leurs effets potentiels sur notre bien-être. Toutefois, nous nous trouvons aujourd’hui à un tournant et la décennie à venir offre une opportunité unique que nous n’avons jamais eue auparavant. Pour la première fois, les connaissances et les politiques menées sont en phase pour atteindre la durabilité sur tout le continent. L’engagement de l’Europe est resté intact, même lorsque les conséquences économiques de la pandémie ont nécessité des mesures de reprise urgentes. Celles-ci sont maintenant pleinement conformes aux objectifs d’une relance verte et numérique.

Cet engagement fort et cette ambition politique sont essentiels, mais ne suffisent pas. Ils devront se traduire par des politiques et des mesures concrètes prises à chaque étape du parcours, qui devront elles-mêmes être orientées et soutenues par des connaissances fiables et exploitables, afin de garantir que l’Europe reste sur la bonne voie et réalise ses ambitions à long terme en matière d’environnement et de climat. C’est précisément à cet objectif que nous allons nous atteler au sein de l’Agence européenne pour l’environnement et du réseau européen d’information et d’observation pour l’environnement (Eionet).

AEE et Eionet: une vision commune et une stratégie conjointe pour 2021-2030

Au cours de la prochaine décennie, les défis environnementaux et climatiques auxquels l’Europe sera confrontée exigeront des réponses systémiques, ainsi qu’une mise en œuvre complète des politiques et une intégration totale des objectifs de durabilité dans les politiques socio-économiques. La sensibilisation du grand public, conduisant à des choix plus durables et à une coordination mondiale, sera également essentielle.

La stratégie de l'AEE/Eionet pour 2021-2030 vise à fournir les données et les connaissances nécessaires pour relever ces défis. Notre objectif est de favoriser une Europe durable grâce à des connaissances fiables et exploitables pour une prise de décision éclairée sur les priorités et les solutions en matière d’environnement et de climat, conformément aux ambitions politiques de l’Europe. Ensemble, l’AEE et Eionet constitueront le principal réseau de connaissances sur l’environnement et le climat utiles à l’élaboration des politiques au niveau de l’Union européenne et au niveau national.  

Aujourd’hui, notre vaste réseau relie des centaines d’institutions établies dans 38 pays membres et coopérants. Eionet inclut également les centres thématiques européens : des groupements d’organisations européennes ayant une expertise dans des domaines environnementaux spécifiques. Il s’agit d’un réseau unique visant à soutenir les politiques en apportant une expertise grâce à des connaissances étayées par des données d'une qualité garantie, des capacités accrues et une infrastructure de données innovante pour la communication en ligne.

Nous avons défini nos objectifs stratégiques pour la décennie à venir. Nous continuerons à soutenir la mise en œuvre des politiques et les transitions en matière de durabilité et apporterons une contribution opportune aux solutions visant à relever les défis en matière de durabilité. Afin de fournir les connaissances nécessaires, nous établirons des réseaux et des partenariats plus solides et exploiterons pleinement le potentiel des données, de la technologie et de la numérisation, tout en veillant à continuer à développer notre expertise et nos capacités dans l’ensemble du réseau.

Nous fournirons des connaissances exploitables dans cinq domaines de travail, à savoir la biodiversité et les écosystèmes, l’atténuation du changement climatique et l’adaptation à celui-ci, la santé humaine et l’environnement, l’économie circulaire et l’utilisation des ressources, ainsi que les tendances, les perspectives et les réponses en matière de durabilité. Les secteurs de production de l’Europe ainsi que les systèmes de consommation et de production seront abordés dans le cadre de ces cinq domaines de travail interdépendants.

Notre stratégie conjointe indique la voie que nous allons emprunter. Elle introduit une nouvelle façon de travailler ensemble et de créer des connaissances, lesquelles seront plus agiles, plus réactives, plus proactives, plus exploitables, en un mot plus adaptées aux défis auxquels nous serons confrontés et aux savoirs dont nous aurons besoin au cours de la décennie à venir.

Restez prudents et faisons de l’année 2021 une étape mémorable sur notre chemin vers une Europe verte et numérique.

Hans Bruyninckx

Directeur exécutif de l’AEE

Éditorial publié dans le numéro de décembre 2020 du bulletin d’information nº 04/2020 de l’AEE

Permalinks

Geographic coverage

Temporal coverage

Actions de document