Le mercure: une menace persistante pour l’environnement et la santé des citoyens

De nombreuses personnes associent toujours le mercure aux thermomètres, et la plupart d’entre elles ont également conscience de sa toxicité. En Europe, en raison de sa nocivité, le mercure est peu à peu retiré des produits. En revanche, il est toujours très présent dans l’air, l’eau, les sols et les écosystèmes. Le mercure pose-t-il toujours problème et quelles sont les solutions apportées? Nous avons interrogé M. Ian Marnane, expert de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) dans le domaine de l’industrie et de l’utilisation des ressources durables.

En savoir plus

Changement environnemental: les connaissances sont essentielles pour atténuer les effets sur les populations et la nature

L'élaboration de la politique environnementale n'est pas une tâche facile. D'un côté, les Européens veulent profiter des avantages d'une économie qui fonctionne bien. De l’autre, nos choix de mode de vie engendrent des coûts sanitaires et environnementaux importants. Une compréhension systémique de la façon dont la nature, l'économie et la santé humaine sont interconnectées est essentielle pour identifier les meilleures options disponibles en terme de politiques. L'Agence européenne pour l'environnement vise à soutenir l'élaboration des politiques en fournissant exactement ce type de connaissances.

En savoir plus

L’environnement en Europe: le pouvoir des données et des connaissances

L’Europe recueille un nombre croissant de données qui améliorent notre compréhension de l’environnement. Les données d’observation de la Terre obtenues grâce au programme Copernicus de l’Union européenne présentent de nouveaux défis et opportunités pour l’approfondissement de notre connaissance de l’environnement. En combinant des données récentes du programme Copernicus à notre base de connaissances, l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) vise à donner aux décideurs politiques et aux citoyens de toute l’Europe les moyens de prendre des mesures permettant de relever les défis locaux, nationaux et mondiaux.

En savoir plus

Une meilleure qualité de l’air est bénéfique à la santé humaine et contribue à la lutte contre le changement climatique

La législation, la technologie et l’abandon des combustibles fossiles très polluants dans de nombreux pays ont contribué à améliorer la qualité de l’air en Europe au cours des dernières décennies. Cependant, beaucoup de gens continuent de pâtir de la pollution atmosphérique, surtout dans les villes. Compte tenu de sa complexité, la lutte contre la pollution de l’air exige une action coordonnée à plusieurs niveaux. Afin d’impliquer les citoyens, il est essentiel de leur fournir des informations opportunes d’une manière accessible. L’indice européen de la qualité de l’air, mis en place récemment par nos soins, répond précisément à cet objectif. L’amélioration de la qualité de l’air ne serait pas seulement bénéfique pour notre santé, mais pourrait aussi contribuer à la lutte contre le changement climatique.

En savoir plus

La qualité de l’air reste un sujet d'actualité pour de nombreux européens

Le mois dernier, l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) a publié son tout dernier rapport «Air quality in Europe», montrant que si la qualité de l’air s’améliore peu à peu, la pollution atmosphérique demeure toutefois le plus grand risque écologique pour la santé en Europe. Nous avons rencontré Aberto González Ortiz, expert de la qualité de l’air à l’AEE, pour discuter des conclusions du rapport et de la façon dont l’imagerie satellite contribue à optimiser la recherche sur la qualité de l’air.

En savoir plus

Le transport en Europe : faits importants et tendances

Malgré des ralentissements temporaires, la demande de transport de passagers et de marchandises augmente de manière constante et devrait encore s’accroître. De plus en plus de voitures sont vendues en Europe, dont la plupart sont équipées d’un moteur diesel. Et même si les moteurs gagnent en efficacité, les émissions de gaz à effet de serre constituent une préoccupation majeure du fait de cette hausse.

En savoir plus

Le transport peut-il mettre un TERMe à son impact environnemental?

Suite à la récente publication annuelle de l'AEE du Mécanisme de rapport sur les transports et l'environnement (TERM) pour 2015, et face au retentissement international du scandale actuel des émissions des véhicules, nous nous sommes entretenus avec le coordinateur du TERM de l'AEE, Alfredo Sánchez Vicente.

En savoir plus

Principes d’économie et environnement

En mars 2014, la ville de Paris a été touchée par une pollution importante aux particules fines. L’utilisation des voitures particulières a donc été fortement restreinte pendant quelques jours. De l’autre côté de la planète, une entreprise chinoise a lancé un nouveau produit: une assurance contre le smog pour les voyageurs dont le séjour est gâché par la mauvaise qualité de l’air. Quel est donc le prix d’un air propre? L’économie peut-elle nous aider à réduire la pollution? Jetons donc un œil sur quelques principes économiques de base.

En savoir plus

Pollution atmosphérique : les connaissances sont essentielles pour la combattre

“ Le point positif c’est qu’au cours des dernières décennies, l’exposition à plusieurs polluants atmosphériques a diminué de manière notable. Cependant, ces polluants pour lesquels nous avons enregistré les réductions les plus importantes ne sont pas les plus nocifs pour la santé humaine et l’environnement ”, explique Valentin Foltescu, qui travaille sur l’évaluation de la qualité de l’air et l’envoi des données à l’AEE. Nous lui avons demandé ce que fait l’AEE pour la qualité de l’air et ce qu’indiquent les dernières données.

En savoir plus

Carte mondiale des aérosols

La « poussière africaine » en provenance du Sahara est l’une des sources naturelles de particules dans l’air. Les conditions climatiques extrêmement sèches et chaudes du Sahara créent une turbulence, qui peut projeter la poussière à une altitude allant jusqu’à 4 à 5 km. Les particules peuvent rester à cette altitude pendant des semaines ou des mois, et sont souvent emportées jusqu’en Europe.

En savoir plus

Dublin s’attaque aux conséquences de la pollution atmosphérique sur la santé

Martin Fitzpatrick est un agent principal de l’Hygiène du milieu de l’unité de contrôle de la qualité de l’air et de lutte contre le bruit au sein du conseil municipal de Dublin, en Irlande. Il est aussi le point de contact à Dublin pour un projet pilote mené par la direction générale de l’environnement de la Commission européenne et l’AEE ayant pour objectif l’amélioration de la mise en oeuvre de la législation sur l’air. Nous lui avons demandé comment Dublin faisait face aux problèmes de santé liés à la mauvaise qualité de l’air.

En savoir plus

Une affaire de chimie

La chimie de notre atmosphère est complexe. L’atmosphère se compose de couches de densité et de composition chimique différentes. Nous avons interrogé le professeur David Fowler, du Centre pour l’écologie et l’hydrologie au Conseil britannique de recherche sur l’environnement naturel, sur les polluants atmosphériques et les processus chimiques dans notre atmosphère ainsi que sur l’impact sur notre santé et sur l’environnement.

En savoir plus

La législation européenne sur l’air

La pollution de l’air n’est pas partout la même. Différents polluants sont relâchés dans l’atmosphère par des sources très diverses. Une fois dans l’atmosphère, ils peuvent se transformer en d’autres polluants et se disperser dans le monde. Concevoir et mettre en oeuvre des politiques prenant en compte cette complexité ne sont pas tâche facile. Ce qui suit est un aperçu de la réglementation de l’air dans l’Union européenne.

En savoir plus

Développer nos connaissances sur l’air

Notre connaissance et notre compréhension de la pollution de l’air se développe chaque année. Nous avons un réseau de plus en plus important de stations de contrôle nous fournissant des données sur une grande variété de polluants atmosphériques, des données qui sont complétées par les résultats des modèles de qualité de l’air. Nous devons maintenant faire en sorte que les connaissances scientifiques et les politiques continuent à progresser de concert.

En savoir plus

La qualité de l’air intérieur

Nombre d’entre nous passons jusqu’à 90 % de notre temps en intérieur, à la maison, au travail ou à l’école. La qualité de l’air que nous respirons en intérieur a également un impact direct sur notre santé. Qu’est-ce qui détermine la qualité de l’air intérieur ? Existe-t-il une différence entre les polluants atmosphériques intérieurs et les polluants atmosphériques extérieurs ? Comment pouvons-nous améliorer la qualité de l’air intérieur ?

En savoir plus

Le changement climatique et l’air

Notre climat change. De nombreux gaz responsables du changement climatique sont également des polluants atmosphériques courants qui affectent notre santé et l’environnement. À bien des égards, l’amélioration de la qualité de l’air peut également favoriser les efforts entrepris pour atténuer le changement climatique et vice versa. Mais cela n’est pas systématique. Le défi auquel nous faisons face est donc de garantir que nos politiques de l’air et du climat se concentrent sur des scénarios gagnant-gagnant.

En savoir plus

L’air en Europe aujourd’hui

L’Europe a amélioré la qualité de son air au cours des dernières décennies. Les émissions de certains polluants ont été réduites avec succès mais les particules et la pollution à l’ozone en particulier présentent toujours de sérieux risques pour la santé des Européens.

En savoir plus

Cet air que nous respirons

Nous respirons de notre naissance à notre mort. Respirer est un besoin vital et constant, non seulement pour nous mais pour toute forme de vie sur terre. Nous sommes tous concernés par la mauvaise qualité de l’air car elle nuit à notre santé et à la santé de l’environnement, ce qui entraîne des pertes économiques. Mais de quoi se compose l’air que nous respirons et d’où proviennent les différents polluants atmosphériques ?

En savoir plus

Bâtir des liens entre la science, les politiques et le public

L’atmosphère, les modèles climatiques et les variations saisonnières ont été des sujets d’observations et de fascinations depuis longtemps. Au IVe siècle av. J.-C. , dans son traité intitulé Météorologie, le grand philosophe Aristote a rassemblé ses observations non seulement sur les conditions météorologiques, mais aussi les sciences de la Terre en général. Jusqu’au XVIIe siècle, l’air symbolisait le vide. On pensait que l’air ne pesait rien jusqu’à ce que Galilée prouve scientifiquement le contraire.

En savoir plus

Actions de document
Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100