Pourquoi l’Europe doit-elle limiter le changement climatique et s’adapter aux effets qu’il engendre?

Changer la langue
Actualités Publié 20/02/2020 Dernière modification 20/02/2020
4 min read
Image copyright: Máté Ladjánszki, My City /EEA
De nombreuses régions d’Europe devraient être confrontées à une aggravation des effets du changement climatique au cours des prochaines décennies. L’Agence européenne pour l’environnement (AEE) publie aujourd’hui une compilation de plusieurs cartes existantes illustrant la manière dont la sécheresse, les fortes précipitations et les inondations, les feux de forêt et l’élévation du niveau de la mer pourraient affecter certaines régions d’Europe, notamment l’Europe centrale, la péninsule ibérique, la Scandinavie, la Bretagne et Venise.

D’après la carte récit de l’AEE (télécharger au format pdf), l’exposition accrue aux dangers liés au climat variera d’une région d’Europe à l’autre. Le document d’information contextuel  présente des exemples de risques pour l’ensemble de l’Europe. Est mis en exergue le rôle important d’une limitation du changement climatique afin d’en éviter les conséquences les plus désastreuses, ainsi que celui, capital, de l’adaptation et de la résilience, dans le contexte des nouveaux plans prévus par le Pacte vert pour l’Europe, illustrant la nécessité d’une nouvelle stratégie d’adaptation plus ambitieuse pour l’UE.

Les évaluations réalisées par l’AEE, y compris le récent rapport intitulé «L’environnement en Europe — état et perspectives 2020» (rapport SOER), font état d’une aggravation du changement climatique à l’avenir, même si les efforts déployés à l’échelle mondiale pour réduire les émissions de gaz à effet de serre s’avèrent efficaces. Les phénomènes météorologiques et climatiques extrêmes, qui se traduisent par des aléas tels que inondations, sécheresse, feux de forêt et hausse élevée du niveau de la mer, seront plus fréquents et s’intensifieront dans de nombreuses régions. Ils auront des effets néfastes sur les écosystèmes, les secteurs économiques, ainsi que sur la santé et le bien-être des personnes. Les effets du changement climatique affecteront également les zones urbaines d’Europe. Par exemple, des villes de basse altitude situées aux Pays-Bas, en Allemagne, en Belgique et le long du littoral nord de l’Italie, en particulier Venise, comptent parmi les plus exposées aux inondations côtières en Europe en raison de l’effet combiné de  l’élévation du niveau de la mer et des tempêtes.

Eu égard à l’ensemble de ces impacts, l’adaptation aux effets du changement climatique est cruciale. Celle-ci doit s’ajuster  aux circonstances régionales et locales spécifiques, prenant en compte  les risques climatiques des lieux concernés ainsi que les spécificités régionales et locales.

Principales problématiques abordées

Sécheresse: les études disponibles prédisent une augmentation importante de la fréquence, de la durée et de la gravité des épisodes de sécheresse dans la majeure partie de l’Europe au cours du siècle à venir, à l’exception de l’Europe du Nord. La plus forte augmentation des conditions de sécheresse est prévue pour l’Europe méridionale, où le manque d’eau exacerbera la concurrence entre ses usagers, tels que l’agriculture, l’industrie, le tourisme et les ménages.

Pluies intenses et inondations: selon les projections dans ce domaine, le changement climatique devrait induire des précipitations plus intenses, une augmentation des pluies abondantes étant attendue dans la plupart des régions d’Europe en automne et en hiver, cette hausse pouvant atteindre 35 % d’ici la fin du 21e siècle, dans l’hypothèse d’émissions élevées.

Feux de forêt: ces dernières années, d’importants feux de forêt ont touché plusieurs régions du nord et de l’ouest de l’Europe, auparavant épargnées par ce phénomène. L’augmentation relative du risque d’incendie s’annonce particulièrement importante en Europe centrale et occidentale, mais c’est dans le sud de l’Europe que le risque absolu demeure le plus élevé.

Élévation du niveau de la mer et inondations côtières: toutes les zones côtières d’Europe ont connu une augmentation du niveau absolu de la mer. Toutefois, les variations d’une région à l’autre sont importantes. Au cours des prochaines décennies, l’élévation du niveau de la mer combinée aux tempêtes, augmente considérablement le risque d’inondation affectant  les régions côtières de faible altitude. Les inondations côtières menacent les écosystèmes du littoral, les ressources en eau, les zones bâties, les infrastructures et la vie humaine. La gravité de ces effets dépend de la protection mise en œuvre face aux inondations côtières, laquelle varie selon les régions côtières de faible altitude en Europe.

 

Si les effets du changement climatique ne peuvent plus être évités, leur ampleur dépendra de l’issue des efforts déployés à l’échelle mondiale et européenne pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, comme le prescrit l’accord de Paris et comme le prévoit le Pacte vert pour l’Europe.

 

Informations complémentaires

De plus amples informations sur les effets du changement climatique et les politiques et mesures d’adaptation dans toute l’Europe sont disponibles sur la plateforme européenne d’adaptation au changement climatique Climate-ADAPT, qui inclut les profils par pays.

 

Télécharger le récit au format .pdf

Contenu connexe

Actualités et articles

Publications connexes

Voir aussi

Temporal coverage

Actions de document