Énergie

La manière dont nous produisons et consommons des denrées alimentaires et de l’énergie, ainsi que la manière dont nous nous déplaçons et transportons des marchandises, a une incidence sur notre environnement, notre climat et notre santé. Dans le cadre du nouveau concours de photographie de l’Agence européenne pour l’environnement, «Sustainably Yours», les Européens sont invités à envoyer des photos représentant les défis et opportunités rencontrés pour rendre les choix alimentaires, énergétiques et de mobilité plus durables.

Les progrès en matière d’augmentation de l’utilisation des énergies renouvelables et d’amélioration de l’efficacité énergétique ralentissent dans l’ensemble de l’Union européenne. Cela met en péril sa capacité à atteindre ses objectifs en matière de réduction de la consommation énergétique et des émissions. L’augmentation de la consommation énergétique, en particulier dans le secteur des transports, est à l’origine du ralentissement, selon les données préliminaires publiées aujourd’hui dans l’analyse annuelle de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) sur les progrès accomplis par l’UE par rapport à ses objectifs en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique.

La part des sources d’énergie renouvelables dans la consommation d’énergie de l’Union européenne (UE) a doublé depuis 2005, mais cette croissance a ralenti ces dernières années, notamment en raison de la hausse de la consommation d’énergie et de progrès insuffisants dans le secteur des transports. Le dernier rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE) montre que les États membres de l’UE doivent redoubler d’efforts pour atteindre l’objectif de 2020 en matière d’énergies renouvelables.

Parcourir le catalogue