L'atténuation du changement climatique

Changer la langue
Document Dernière modification 03/02/2017 15:24
Le changement climatique est déjà une réalité: hausse des températures, modifications du régime des précipitations, fonte des glaciers et de la neige, et élévation du niveau moyen de la mer à l'échelle mondiale. Il est très probable que le réchauffement climatique observé soit dû en grande partie à une augmentation des concentrations atmosphériques de gaz à effet de serre résultant des émissions découlant des activités humaines. Pour atténuer le changement climatique, nous devons réduire ou empêcher ces émissions.

Afin d’éviter les conséquences les plus dommageables du changement climatique, les pays qui ont signé la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) ont convenu de limiter la hausse de la température moyenne mondiale en surface à moins de 2°C par rapport à l'époque préindustrielle. Pour atteindre cet objectif, les émissions mondiales de gaz à effet de serre doivent atteindre leur plafond dès que possible et diminuer rapidement ensuite. Les émissions mondiales doivent diminuer de 50 % d'ici 2050 par rapport aux niveaux de 1990, avant de parvenir à une neutralité carbone avant la fin du siècle. L'UE soutient l'objectif de la CCNUCC et vise à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 80 à 95 % d'ici 2050, par rapport aux niveaux de 1990. Ces fortes réductions prennent en considération les réductions plus faibles requises des pays en voie de développement.

Introduction

Les gaz à effet de serre sont émis tant par des processus naturels que des activités humaines. La source naturelle la plus importante de gaz à effet de serre dans l’atmosphère est la vapeur d'eau. Les activités humaines libèrent toutefois de grandes quantités d'autres gaz à effet de serre, ce qui augmente les concentrations atmosphériques de ces gaz et accroît ainsi l'effet de serre et le réchauffement climatique. Les principales sources de gaz à effet de serre résultant de l’activité humaine sont les suivantes:

  • la combustion de combustibles fossiles (charbon, pétrole et gaz) pour la production d'électricité, les transports, l'industrie et les ménages (CO2);
  • l'agriculture (CH4) et les changements d'affectation des sols, tels que la déforestation (CO2);
  • la mise en décharge des déchets (CH4);
  • l’utilisation de gaz industriels fluorés.

Politiques de l’UE

Plusieurs initiatives de l'UE ciblent la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Après avoir atteint ses objectifs dans le cadre du protocole de Kyoto pour la période 2008-2012, l’UE a adopté un objectif de réduction de 20 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport aux niveaux de 1990 d’ici 2020. Pour atteindre cet objectif — l’un des principaux objectifs de la stratégie Europe 2020 —, un plafond a été fixé au niveau de l’UE dans le cadre de son système d'échange de quotas d'émission (ETS), et différents objectifs nationaux relatifs aux émissions des secteurs ne relevant pas de l’ETS ont été fixés au titre de la « décision relative à la répartition de l'effort ». Dans le même temps, l’Union a adopté une législation visant à augmenter l’utilisation des énergies renouvelables telles que l'énergie éolienne, solaire, hydraulique et la biomasse, et à améliorer l’efficacité énergétique d'une large gamme d'équipements et d'appareils électroménagers. Elle vise également à soutenir le développement des technologies de captage et de stockage du carbone afin de piéger et stocker le CO2 émis par les centrales électriques et autres grandes installations.

Dans le cadre des politiques climatiques et énergétiques, l’Union s’est engagée à réduire d’ici 2030 les émissions sur son territoire d’au moins 40 % par rapport aux niveaux de 1990. Il s’agit d’un objectif contraignant. L’Union européenne de l'énergie, qui veille à ce que l’Europe dispose d’une énergie sûre, abordable et écologique, a le même objectif.

Activités de l’AEE

En fournissant des informations relatives au changement climatique en Europe, l'AEE soutient la mise en œuvre d’une législation européenne ciblant l’atténuation du changement climatique, ainsi que l’évaluation des politiques mises en place par l’UE et le développement de stratégies à long terme visant à atténuer le changement climatique. Les informations de l'AEE —données, indicateurs, évaluations, projections— se concentrent principalement sur tendances et projections des émissions de gaz à effet de serre, les politiques et les mesures Européennes mises en oeuvre

L'AEE travaille en étroite collaboration avec la Commission européenne (DG Action pour le climat, le Centre commun de recherche, Eurostat), ainsi qu’avec les experts des centres thématiques européens sur l’air et l’atténuation du changement climatique (ETC/ACM) et avec son réseau de pays (Eionet).

Ses activités et produits principaux comprennent la compilation et la publication annuelles de l'inventaire des émissions de GES de l'Union européenne et l'évaluation annuelle des progrès réalisés par l'UE et les pays européens dans le cadre de leurs objectifs en matière de climat et d’énergie.

L'AEE est le centre européen de données sur les émissions de gaz à effet de serre. Elle gère également une base de données sur les politiques et mesures d’atténuation du changement climatique.

Liens connexes

Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat

Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques

Direction générale Action pour le climat de la Commission européenne

Centre thématique européen sur la pollution atmosphérique et l'atténuation des changements climatiques

 

Geographic coverage

Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100