Outils personnels

suivant
précédent
éléments

Passer au contenu | Passer à la navigation

Sound and independent information
on the environment

Vous êtes ici : Accueil / Thèmes / Énergie / Énergie

Énergie

Changer la langue
Essentielle à la production des biens industriels, commerciaux et sociaux, l’énergie apporte également confort personnel et mobilité. Mais sa production et sa consommation exercent une pression considérable sur l’environnement : émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques, utilisation des sols, production de déchets et rejets pétroliers. Ces pressions contribuent au changement climatique, endommagent les écosystèmes naturels et l’environnement anthropique, et nuisent à la santé de l’homme.

De nombreuses activités humaines nécessitent l’utilisation  de combustibles fossiles. Cela a pour conséquence l’augmentation de  la concentration de dioxyde de carbone (CO2) dans l’atmosphère, ce qui favorise le changement climatique et l’élévation des températures moyennes mondiales. L’augmentation des besoins énergétiques dans le monde entier renforce l’augmentation des émissions de CO2.

La plupart des pays se reposent sur les combustibles fossiles (pétrole, gaz et charbon) pour satisfaire leurs besoins énergétiques. La chaleur produite en brûlant ces combustibles peut être convertie en énergie. Au cours du processus, le carbone contenu dans le combustible réagit au contact de l’oxygène et produit du CO2 qui est alors libéré dans l’atmosphère. Des gaz polluants (dioxyde de soufre, oxydes d’azote et particules) sont également émis. Cela nuit à la qualité de l’air. Toutefois, grâce aux mesures et améliorations techniques apportées dans les centrales de production électrique et de chaleur, ces émissions ont diminué au cours des dernières décennies.

En Europe, le pic de consommation énergétique a eu lieu en 2006. En 2010, la consommation avait baissé de près de 4 %. Cette baisse s’explique en partie par la crise économique, mais aussi par un léger découplage entre l’activité économique et la consommation d’énergie.

Les combustibles fossiles restent les sources d’énergie les plus utilisées : environ 77 % des besoins énergétiques de l’Européen moyen sont satisfaits par le pétrole, le gaz et le charbon. L’énergie nucléaire produit 14 % de l’énergie, les 9 % restants étant issus de sources renouvelables. Les énergies renouvelables connaissent toutefois une rapide progression. En 2010, les systèmes photovoltaïques étaient la plus importante source d’énergie renouvelable, suivie respectivement des nouveaux gaz et du vent. Le nucléaire connaît quant à lui plus de centrales abandonnées que de nouvelles ouvertures.

L’Européen moyen utilise 27 MWh par an toutes sources confondues (domestiques, industrielles et transports). Ce chiffre varie considérablement d’un pays à l’autre, tout comme les émissions de CO2 associées, lesquelles dépendent fortement de la part des énergies renouvelables et du nucléaire. Parmi les consommateurs d’énergie, le secteur des transports est celui qui connaît la croissance la plus rapide depuis 1990. C’est à présent le plus gros consommateur.

Politiques de l’UE

L’énergie devient de plus en plus une priorité politique. Elle fait partie des cinq principaux objectifs de développement fixés par la stratégie Europe 2020 :

  • 20 % de la consommation d’énergie de l’Europe issue d’énergies renouvelables ;
  • 20 % d’augmentation du rendement énergétique.

Parallèlement aux objectifs spécifiques de la Stratégie Énergie 2020, d’autres thèmes sont abordés par diverses politiques récapitulées sur le site web de la Commission européenne. Ces politiques ont les objectifs suivants :

  • améliorer la sécurité de l’approvisionnement ;
  • garantir la compétitivité de l’économie européenne et la disponibilité d’une énergie abordable ;
  • encourager le développement d’un marché interne concurrentiel de l’énergie ;
  • définir des niveaux minima de taxation des produits énergétiques.

Activités de l’AEE

L’une des activités clés de l’AEE dans le domaine de l’énergie consiste à surveiller l’intégration des préoccupations environnementales dans le secteur énergétique. Un ensemble d’indicateurs énergétiques et environnementaux est mis à jour et publié chaque année. L’AEE publie également des évaluations sur les avantages et les conséquences environnementales des différents apports des énergies renouvelables.

Les indicateurs énergétiques et environnementaux abordent six questions politiques :

  • L’impact sur l’environnement de l’utilisation et de la production d’énergie diminue-t-il ?
  • La consommation d’énergie diminue-t-elle ?
  • À quelle vitesse le rendement énergétique augmente-t-il?
  • Les combustibles moins polluants remplacent-ils les combustibles plus nocifs ?
  • À quelle vitesse sont mises en place les technologies d’énergies renouvelables ?
  • Les conséquences sur l’environnement sont-elles mieux prises en compte dans le système de tarification ?

Les indicateurs jouent également un rôle important dans :

  • la surveillance de la stratégie de l'UE en faveur du développement durable ;
  • l’élaboration du rapport d’inventaire des émissions de gaz à effet de serre dans l’UE pour la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques ;
  • la rédaction d’un rapport sur les tendances et prévisions concernant les émissions de gaz à effet de serre en Europe, dans le cadre du Protocole de Kyoto.

L’AEE procède également aux évaluations des avantages et des conséquences sur l’environnement découlant de l’augmentation des énergies renouvelables dans la production énergétique totale. Dans ce but, elle procède aux activités suivantes :

Geographical coverage

[+] Show Map

Actions de document

Commentaires

Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100