L’inversion de température emprisonne la pollution au niveau du sol.

Changer la langue
Infographic
Prod-ID: INF-43-fr
Publié 07/10/2016 Dernière modification 23/11/2016
Les épisodes de pollution ont plus de chances de survenir dans des conditions d’inversion de température. Pendant les périodes prolongées de hautes pressions durant les mois d’hiver, le rayonnement solaire atteint le sol et le réchauffe. La nuit, l’absence de couverture nuageuse entraîne un refroidissement rapide du sol et l’air en contact avec le sol devient plus froid. L’air plus chaud s’élève et agit comme un couvercle, enfermant l’air plus froid dans les couches inférieures de l’atmosphère. La pollution, notamment celle provoquée par le trafic routier, est également piégée et la couche d’air la plus proche du sol devient donc de plus en plus polluée. Ce phénomène se poursuit jusqu’à ce que les conditions météorologiques changent.

Temporal coverage

Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100