Le Contexte

Document Dernière modification 19/04/2016 19:30

LE CONTEXTE


1. LE RAPPORT SUR L'ENVIRONNEMENT EN EUROPE

Ce chapitre expose la méthodologie et la structure du rapport, ainsi que son rôle. La couverture, les contraintes, la sélection de l'information et les méthodes d'évaluation utilisées y sont présentées et discutées. Le schéma du rapport (voir illustration) met en évidence sa structure analytique et spécifie les relations entre l'évaluation environnementale et la prise de décisions politiques et leur mise en oeuvre.

Schéma analytique du rapport et la relation entre celui-ci et l'élaboration ainsi que la mise en oeuvre des politiques. Au niveau élémentaire, les activités humaines imposent à l'environnement des contraintes, qui sont à l'origine de problèmes environnementaux.

2. LES CHANGEMENTS ENVIRONNEMENTAUX ET LE DÉVELOPPEMENT

Ce chapitre présente le contexte général de l'évaluation de l'environnement de l'Europe, alors que l'homme agit sur l'environnement dans son ensemble dans une mesure sans précédent. Les interactions entre l'environnement et le développement sont abordées dans la perspective des changements que connaissent les interférences d'origine anthropique avec les cycles biogéochimiques. La croissance démographique et économique est un élément essentiel de la compréhension des pressions exercées par l'homme sur l'environnement. La durabilité et la capacité de résistance sont des concepts essentiels pour analyser ces problèmes. L'Europe joue souvent un rôle disproportionné dans les changements environnementaux.

 au cours des 100 dernières années, la population mondiale a triplé, le volume de l'économie mondiale a été multiplié par 20, la consommation de combustibles fossiles a été multipliée par 30 et les activités industrielles par 50

depuis le XVIIIe siècle, on a défriché dans le monde 6 millions de km² de forêts - une surface plus grande que l'Europe

à l'échelle mondiale, les activités humaines produisent autant de soufre et d'azote que les phénomènes naturels


3. L'EUROPE : LE CONTINENT

L'Europe, l'avant-dernier des continents par la taille, ne représente qu'un peu plus de 7% des terres émergées. Elle est entourée de neuf mers importantes, dont les deux plus grandes mers intérieures du monde, la mer Caspienne et la mer Noire. Elle comprend 46 Etats, dont 19 appartiennent à l'UE et à l'AELE, et 21 à l'Europe centrale, orientale et du sud-est, ainsi que quatre petits Etats continentaux et deux petits territoires insulaires. L'Europe s'étend sur trois zones climatiques : subarctique, tempérée et subtropicale. Ce chapitre traite non seulement des facteurs climatiques mais aussi des facteurs géologiques et biogéographiques qui donnent à l'Europe ses sols et sa végétation caractéristiques. Il se termine par un tableau de l'occupation des sols en Europe.

 en Europe, la proportion de terres consacrées à l'agriculture va de moins de 10% en Finlande, en Suède et en Norvège à plus de 70% en Hongrie, en Irlande, en Ukraine et au Royaume-Uni

la couverture forestière va de 6% en Irlande à 66% en Finlande

tous les dix ans, 2% des terres agricoles sont conquises par l'urbanisation

la densité de la population en Europe est de 2 à 3 fois supérieure à celle des Etats-Unis et de l'Afrique, mais elle atteint seulement la moitié de celle de l'Asie

   
 
Actions de document
Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100