Outils personnels

Notifications
Recevez des notifications relatives aux nouveaux rapports et produits. Fréquence: 3-4 emails par mois
Abonnements
Inscrivez-vous pour recevoir nos rapports (imprimés et/ou électroniques) et nos bulletins trimestriels.
Suivez-nous
 Icône Twitter Twitter
Icône Facebook Facebook
Icône Youtube Cannal YouTube
Logo RSS Flux RSS
Plus

Write to us Write to us

For the public:


For media and journalists:

Contact EEA staff
Contact the web team
FAQ

Call us Call us

Reception:

Phone: (+45) 33 36 71 00
Fax: (+45) 33 36 71 99


suivant
précédent
éléments

Passer au contenu | Passer à la navigation

Sound and independent information
on the environment

Vous êtes ici : Accueil / Salle de presse / Communiqués de presse / Continuer ainsi n’est plus une option pour le système énergétique

Continuer ainsi n’est plus une option pour le système énergétique

Changer la langue
Topics: ,
80 % des émissions de gaz à effet de serre en Europe proviennent encore du secteur de l’énergie, ainsi que le souligne un rapport de l’Agence européenne pour l’environnement rendu public aujourd’hui. Ce secteur continue à avoir un impact important sur l’environnement, même si l’amélioration de l’efficacité de la production d’électricité et de chaleur, l’augmentation de la part des énergies renouvelables, ainsi que le remplacement du charbon et du pétrole par le gaz contribuent peu à peu à diminuer les émissions de gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique en Europe.

L’évolution vers une société à faible émission de carbone «ne se fait pas assez rapidement pour assurer l’avenir de notre environnement

Jacqueline McGlade, directrice exécutive de l’AEE

80 % des émissions de gaz à effet de serre en Europe proviennent encore du secteur de l’énergie, ainsi que le souligne un rapport de l’Agence européenne pour l’environnement rendu public aujourd’hui. Ce secteur continue à avoir un impact important sur l’environnement, même si l’amélioration de l’efficacité de la production d’électricité et de chaleur, l’augmentation de la part des énergies renouvelables, ainsi que le remplacement du charbon et du pétrole par le gaz contribuent peu à peu à diminuer les émissions de gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique en Europe.

Le rapport 2008 Energie et Environnement (disponible sur le site web de l’AEE) confirme que si les Européens se contentent des politiques et mesures actuelles, la consommation d’énergie augmentera de 26 % d’ici 2030 – et les combustibles fossiles resteront la source principale d’approvisionnement. «Continuer ainsi n’est plus une option pour le système énergétiquet», a déclaré le professeur Jacqueline McGlade, directrice exécutive de l’AEE, lors de la présentation du rapport au Parlement européen, aujourd’hui à Strasbourg. L’évolution vers une société à faible émission de carbone «ne se fait pas assez rapidement pour assurer l’avenir de notre environnement», a-t-elle affirmé.

«L’énergie provenant de combustibles fossiles est la cause première des changements climatiques induits par l’homme», a expliqué le professeur McGlade lors de la rencontre parlementaire conjointe sur l’énergie et le développement durable qui s’est tenue aujourd’hui. «L’engagement de l’Europe en faveur d’une économie post-carbone et des énergies durables et renouvelables est primordial pour la sécurité énergétique et la lutte contre les changements climatiques» a-t-elle encore ajouté.

Le rapport 2008 Energie et Environnement met en avant des points positifs concernant la croissance du secteur des énergies renouvelables et son potentiel de réduction des émissions et d’amélioration de la qualité de l’air. En 2005, les sources d’énergie renouvelable ne représentaient néanmoins que 8,6 % de la consommation finale d’énergie en Europe - encore bien loin de l’objectif de 20 % que s’est fixé l’UE pour 2020.

Autres conclusions clés du rapport:

  • Les ménages européens ont augmenté leur consommation d’électricité de 31 % ces quinze dernière années, malgré une hausse moyenne de 17 % du prix de l’électricité pour l’utilisateur final par rapport au milieu des années 1990.
  • Plus de 54 % de l’énergie utilisée en Europe en 2005 provenaient d’importations hors UE. La Russie est le plus grand exportateur d’énergie vers l’UE, fournissant ainsi 18,1 % de la consommation totale d’énergie primaire de l’UE-27 en 2005.
  • Entre 1990 et 2005, l’UE-27 a connu un taux de croissance moyen du PIB de 2,1 %, tout en réduisant ses émissions de CO2 liées à l’énergie de quelque 3 % au total. Pendant la même période, les émissions de CO2 ont augmenté de 20 % aux États-Unis et ont doublé en Chine.

Note pour les éditeurs

Le rapport 2008 Energie et Environnement (disponible sur le site web de l’AEE) analyse les facteurs clés relatifs à la production et à la consommation d’énergie, les pressions que celles-ci exercent sur l’environnement, ainsi que leurs impacts, en prenant en considération les objectifs principaux des politiques européennes en matière d’énergie et d’environnement, à savoir notamment: la sécurité d’approvisionnement, la compétitivité, l’augmentation de l’efficacité énergétique ainsi que de l’utilisation des sources d’énergie renouvelable, et le developpement écologique durable Ce rapport aborde six problématiques principales relatives aux politiques européennes et présente les tendances actuelles au sein de l’UE par rapport à celles que l’on observe dans d’autres pays.

Les membres du Parlement européen et des parlements nationaux de l’Union européenne et des pays candidats se réunissent les 20 et 21 novembre à Strasbourg pour une rencontre parlementaire conjointe afin de se pencher sur les problématiques de l’énergie et du développement durable.

Pays membres de l’AEE : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et Turquie.

Liens

                                                                                                                   

Contact médias:

Òscar Romero Sanchez

Attaché de presse

Téléphone: +45 3336 7207

Mobile: +45 2368 3671

Gülçin Karadeniz

Attaché de presse

Téléphone: +45 3336 7172

Mobile: +45 2368 3653

Geographical coverage

[+] Show Map

Actions de document

Commentaires

Inscrivez-vous maintenant !
Recevez des notifications relatives aux nouveaux rapports et produits. Actuellement, nous avons 32856 abonnés. Fréquence: 3-4 e-mails par mois.
Archive des notifications
Suivez-nous
 
 
 
 
 
Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100