suivant
précédent
éléments
Accord sur le climat: vers un monde à faible intensité de carbone et résilient au changement climatique

L'accord sur le climat signé à Paris par 195 pays est le premier accord universel juridiquement contraignant de ce type. L'accord de Paris est le résultat de plusieurs années de préparation, de dialogue et de sensibilisation croissante à la nécessité de s'attaquer aux impacts actuels et potentiels du changement climatique. Il s'agit d'une étape significative et prometteuse vers un monde à faible intensité de carbone et résilient au changement climatique. Il envoie également un signal clair aux responsables politiques et aux entreprises pour délaisser les combustibles fossiles et investir dans des actions en faveur de l'énergie propre et des mesures d'adaptation.

En savoir plus

Le changement climatique et les investissements

Les mesures visant à atténuer le changement climatique et s'y adapter sont souvent considérées comme coûteuses et sont perçues comme une charge supplémentaire pour l'économie. Mais les pays européens investissent déjà des fonds publics et privés dans le domaine de la recherche, des infrastructures, de l'agriculture, de l'énergie, du transport, du développement urbain, de la protection sociale, de la santé et de la préservation de la nature. Nous pouvons veiller à ce que les dépenses actuelles dans ces domaines favorisent la prise de décisions durables et respectueuses du climat qui contribueront à la création de nouveaux emplois.

En savoir plus

Atténuer le changement climatique

2014 a été une année record en ce qui concerne la chaleur. C'est également une année de plus dans une série de décennies de plus en plus chaudes. Afin de limiter le réchauffement de la planète à 2 °C au-dessus des niveaux de l'ère préindustrielle et de réduire autant que possible les effets du changement climatique, il est nécessaire de diminuer considérablement les émissions de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Si les gouvernements peuvent fixer des objectifs, c'est en fin de compte à l'industrie, aux entreprises, aux autorités locales et aux ménages qu'il incombe d'agir. L'action à mener doit avoir pour objectif de réduire les émissions, de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère, de mettre fin à l'élévation des températures et de limiter le changement climatique.

En savoir plus

Sol et changement climatique

Le sol est un élément important — et souvent négligé — du système climatique. Il s'agit du deuxième plus grand réservoir de carbone, ou «puits», après les océans. Suivant la région considérée, le changement climatique pourrait entraîner le stockage d'une quantité plus importante de carbone dans les végétaux et dans le sol à la suite de la croissance végétale, ou provoquer l'émission de plus grandes quantités de carbone dans l'atmosphère. La restauration des principaux écosystèmes terrestres et une utilisation durable de la terre dans les zones urbaines et rurales peuvent nous aider à atténuer les effets du changement climatique et à nous adapter à celui-ci.

En savoir plus

Cet air que nous respirons

Nous respirons de notre naissance à notre mort. Respirer est un besoin vital et constant, non seulement pour nous mais pour toute forme de vie sur terre. Nous sommes tous concernés par la mauvaise qualité de l’air car elle nuit à notre santé et à la santé de l’environnement, ce qui entraîne des pertes économiques. Mais de quoi se compose l’air que nous respirons et d’où proviennent les différents polluants atmosphériques ?

En savoir plus

Pas que des paroles en l'air - La diplomatie mondiale à la recherche d'un successeur au Protocole de Kyoto

Chaque hiver, les grilles des célèbres jardins de Tivoli de Copenhague, un ancien parc d'attraction au centre de la ville, s'ouvrent pour marquer officiellement le début de la longue période de Noël. Cette année au mois de décembre, les lumières scintillantes de Tivoli seront probablement éclipsées par la COP 15, la plus importante réunion sur le changement climatique jamais vue. Des milliers de diplomates, d'hommes et de femmes politiques, d'hommes et de femmes d'affaires, d'écologistes et de spécialistes du climat du monde entier afflueront en effet dans la capitale danoise.

En savoir plus

Si la bioénergie décolle — Le passage du pétrole à la bioénergie n'est pas sans risque

La bioénergie n'est pas nouvelle. Pendant des millénaires, les peuples ont brûlé du bois. La révolution industrielle au milieu des années 1800 a mis en avant les « combustibles fossiles », notamment le charbon et le pétrole. Toutefois, les combustibles fossiles se raréfient, deviennent plus difficiles à extraire, plus coûteux, et font l'objet d'intenses débats politiques.

En savoir plus

Permalinks

Actions de document