Outils personnels

Notifications
Recevez des notifications relatives aux nouveaux rapports et produits. Fréquence: 3-4 emails par mois
Abonnements
Inscrivez-vous pour recevoir nos rapports (imprimés et/ou électroniques) et nos bulletins trimestriels.
Suivez-nous
 Icône Twitter Twitter
Icône Facebook Facebook
Icône Youtube Cannal YouTube
Logo RSS Flux RSS
Plus

Write to us Write to us

For the public:


For media and journalists:

Contact EEA staff
Contact the web team
FAQ

Call us Call us

Reception:

Phone: (+45) 33 36 71 00
Fax: (+45) 33 36 71 99


suivant
précédent
éléments

Passer au contenu | Passer à la navigation

Sound and independent information
on the environment

Vous êtes ici : Accueil / Thèmes / Technologie environnementale / Contexte politique

Contexte politique

Changer la langue
L'importance de l'éco-innovation est pleinement reconnue dans la stratégie de Lisbonne pour un développement durable de l'UE et dans le 6e programme d'action environnementale (6PAE). Le plan d'action sur la technologie environnementale (ETAP), adopté pour être appliqué en janvier 2004, complète les approches réglementaires de la Commission européenne. ETAP englobe un certain nombre d'actions visant à promouvoir l'éco-innovation et l'application des technologies environnementales. Ses priorités sont de promouvoir la recherche et le développement, de mobiliser des fonds et d'aider à dynamiser la demande et à améliorer les conditions du marché.

ETAP complète les approches réglementaires de la Commission européenne et répond directement aux trois dimensions de la stratégie de Lisbonne: la croissance, l'emploi et l'environnement. Sur la base d'ETAP, les États membres ont élaboré des feuilles de route nationales, décrivant les plans, actions et réalisations ayant trait aux technologies environnementales et aux éco-innovations.

La recherche et le développement constitue un élément important de la stratégie de Lisbonne, qui vise à «faire de l'Europe l'économie de la connaissance la plus dynamique et la plus compétitive au monde». Le 7e programme-cadre de l'Union européenne (7PC) pour la recherche (2007-2013) devrait également jouer un rôle de premier plan dans la réalisation des objectifs de Lisbonne. Un certain nombre de plateformes technologiques européennes continueront à orienter le 7PC en fonction des besoins de l'industrie. Ces plateformes portent sur des sujets tels que l'énergie éolienne, les piles à combustible à hydrogène, les systèmes photovoltaïques et les centrales électriques à combustibles fossiles à taux d'émission zéro. Ces plateformes auront une influence majeure sur la capacité novatrice de l'Europe à transformer la connaissance et l'innovation en valeur économique ajoutée et en durabilité environnementale.

La progression de l'Europe vers des émissions nulles a été déclenchée par un certain nombre d'objectifs: une réduction de 20 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2020 (par rapport aux niveaux de 1990); 20 % d'énergie provenant des sources renouvelables d'ici à 2020; et 10 % des carburants pour transports routiers provenant des biocarburants. Ces objectifs ont créé un potentiel considérable pour de nouvelles technologies énergétiques et pour la transformation de régimes d'énergie vieux de plusieurs décennies. Le 21e siècle verra une reconfiguration des réseaux d'électricité avec, pour la production d'énergies renouvelables, des technologies nouvelles, plus petites et plus largement répandues, opérant à des niveaux plus locaux, même jusqu'au niveau des ménages.

Les technologies ne peuvent à elles seules résoudre les problèmes environnementaux de l'Europe. Ce qu'il faut, c'est une combinaison d'approches, depuis les mesures législatives jusqu'aux actions volontaires, afin d'obtenir des avantages économiques et environnementaux clairs. Des réglementations telles que la directive relative à la prévention et à la réduction intégrées de la pollution (PRIP) se sont avérées un moyen efficace d'encourager l'industrie et les entreprises à réduire les déchets et à adopter le recyclage en promouvant l'utilisation de technologies propres. De même, les approches volontaires telles que le système de management environnemental et d'audit (EMAS) ont engendré des améliorations continues des performances environnementales pour des milliers d'industries et d'organisations en Europe.

 

 

Geographical coverage

[+] Show Map

Actions de document

Commentaires

Inscrivez-vous maintenant !
Recevez des notifications relatives aux nouveaux rapports et produits. Actuellement, nous avons 33000 abonnés. Fréquence: 3-4 e-mails par mois.
Archive des notifications
Suivez-nous
 
 
 
 
 
Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100