Outils personnels

Notifications
Recevez des notifications relatives aux nouveaux rapports et produits. Fréquence: 3-4 emails par mois
Abonnements
Inscrivez-vous pour recevoir nos rapports (imprimés et/ou électroniques) et nos bulletins trimestriels.
Suivez-nous
 Icône Twitter Twitter
Icône Facebook Facebook
Icône Youtube Cannal YouTube
Logo RSS Flux RSS
Plus

Write to us Write to us

For the public:


For media and journalists:

Contact EEA staff
Contact the web team
FAQ

Call us Call us

Reception:

Phone: (+45) 33 36 71 00
Fax: (+45) 33 36 71 99


suivant
précédent
éléments

Passer au contenu | Passer à la navigation

Sound and independent information
on the environment

Vous êtes ici : Accueil / Thèmes / Affectation des terres / Contexte politique

Contexte politique

Changer la langue
La planification et la gestion de l'affectation des sols sont essentielles pour mieux concilier l'affectation des terres avec des préoccupations environnementales. Le défi est de taille car il implique divers niveaux de décision et différents secteurs. Surveiller et concilier les conséquences négatives de l'affectation des terres tout en soutenant la production des ressources essentielles est une des grandes priorités des responsables politiques dans le monde.

En 1999, le schéma de développement de l'espace communautaire (SDEC) a débouché sur une série d'orientations politiques européennes visant à garantir l'équilibre territorial et la cohésion, une compétitivité améliorée, l'accès aux marchés et à la connaissance, ainsi qu'une gestion plus avisée des ressources naturelles et culturelles. Plus récemment, le développement spatial intégré a été traité par l'agenda territorial de l'UE, qui vise à mobiliser le potentiel des régions et des villes européennes pour une croissance économique durable et davantage d'emplois.

Les décisions de planification et de gestion en matière d'affectation des sols sont généralement prises au niveau local ou régional. Il n'empêche que la Commission européenne a un rôle à jouer en veillant à ce que les États membres prennent en compte les aspects environnementaux dans leurs plans d'aménagement du territoire. Les objectifs sont:

Les économies européennes dépendent des ressources naturelles, à savoir les matières premières et l'espace (ressources terrestres). La stratégie thématique de l'UE concernant l'utilisation durable des ressources naturelles considère l'espace comme une ressource. Elle porte sur les superficies de terre et d'espace maritime qui sont nécessaires aux fins de production (p. ex. les minéraux, le bois, l'alimentation) et pour diverses activités socio-économiques. Ces intérêts sont souvent en concurrence pour la même ressource territoriale.

Les efforts visant à modifier les pratiques d'aménagement du territoire afin de réduire la pollution non ponctuelle de l'air et de l'eau couvrent la gestion intégrée de district hydrographique et, en particulier, la directive «nitrates». Une nouvelle directive européenne Inondations vise à lutter contre les inondations causées par la construction de surfaces imperméables (p. ex. constructions et routes) et provoquées par des conditions météorologiques extrêmes. La nature transversale de l'utilisation des terres est également soulignée par les politiques de développement rural et les politiques régionales de l'UE.

Le protocole de Kyoto annexé à la CCNUCC favorise, parmi d'autres, les pratiques qui réduisent les émissions de méthane et de protoxyde d'azote provenant des terres agricoles. Les politiques de l'UE sur l'adaptation au changement climatique concernent directement les pratiques actuelles et futures en matière d'utilisation des sols et les secteurs économiques qui en dépendent.

Geographical coverage

[+] Show Map

Actions de document

Commentaires

Inscrivez-vous maintenant !
Recevez des notifications relatives aux nouveaux rapports et produits. Actuellement, nous avons 33019 abonnés. Fréquence: 3-4 e-mails par mois.
Archive des notifications
Suivez-nous
 
 
 
 
 
Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100