Outils personnels

suivant
précédent
éléments

Passer au contenu | Passer à la navigation

Sound and independent information
on the environment

Vous êtes ici : Accueil / Thèmes / Biodiversité / Politiques de biodiversité

Politiques de biodiversité

Changer la langue
Les dirigeants européens se sont mis d'accord sur un objectif, celui de mettre fin à la perte de biodiversité en Europe d'ici à 2010. Une série de politiques aux niveaux national, européen et paneuropéen contribuent à la réalisation de cet objectif. Beaucoup de ces politiques sont axées sur des mesures de protection spécifiques pour des espèces et des habitats déterminés. Pour gérer la durabilité de la biodiversité, il est cependant fondamental d'intégrer les besoins en biodiversité dans l'élaboration et la mise en œuvre des politiques sectorielles. C'est ce que cherche à faire la stratégie communautaire en faveur de la diversité biologique.

Politiques de l'UE

Dans sa stratégie pour un développement durable de 2001, l'UE s'est fixé pour objectif de mettre fin à la perte de biodiversité et de restaurer les habitats et systèmes naturels d'ici à 2010. La communication sur la biodiversité de 2006 de la Commission européenne définit le cadre politique principal.

La politique de l'UE pour la conservation de la nature est basée sur deux actes législatifs:

Les deux directives constituent la base du réseau Natura 2000, un réseau de réserves naturelles qui s'étend sur l'ensemble de l'Union afin de préserver des espèces et des habitats d'intérêt européen particulier. La politique UE de conservation de la nature bénéficie d'un instrument financier spécifique, le fonds LIFE-Nature.

La perte de biodiversité est causée principalement par des activités sectorielles. La stratégie communautaire en faveur de la diversité biologique de 1998 s'efforce spécifiquement à intégrer la cause de la biodiversité dans les politiques sectorielles, notamment la conservation des ressources naturelles, l'agriculture, la pêche, les politiques régionales et l'aménagement du territoire, les forêts, l'énergie et les transports, le tourisme, le développement et la coopération économique.

D'autres politiques touchant à la biodiversité au niveau de l'UE sont encore:

Politiques paneuropéennes et mondiales en matière de biodiversité

En 1992, la convention des Nations unies sur la diversité biologique (CDB) exprimait la volonté de la communauté internationale de s'attaquer au problème de la perte de biodiversité. En réponse, les pays couverts par la Commission économique des Nations unies pour l'Europe ont adhéré à la stratégie paneuropéenne de la diversité biologique et paysagère. Intégrée dans le processus ministériel «Un environnement pour l'Europe», cette stratégie constitue l'unique plateforme pour une coopération paneuropéenne contre la perte de biodiversité.

En 2002, la CDB et le sommet de Johannesbourg sur le développement durable ont approuvé un objectif mondial visant à réduire sensiblement le taux de perte de biodiversité d'ici à 2010. En 2003, les ministres paneuropéens de l'environnement ont convenu, dans la résolution de Kiev sur la biodiversité, d'arrêter la perte de biodiversité pour 2010.

La CDB établit une obligation à l'échelle nationale de planifier la biodiversité. Les pays doivent mettre au point des stratégies nationales qui montrent comment atteindre les objectifs de la convention, tandis que des plans d'action connexes doivent indiquer les mesures à prendre pour atteindre lesdits objectifs. Une liste de ces stratégies nationales sur la biodiversité et des plans d'action peut être consultée sur le site web de la CDB.

Geographic coverage

Actions de document

Commentaires

Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100