Outils personnels

Notifications
Recevez des notifications relatives aux nouveaux rapports et produits. Fréquence: 3-4 emails par mois
Abonnements
Inscrivez-vous pour recevoir nos rapports (imprimés et/ou électroniques) et nos bulletins trimestriels.
Suivez-nous
 Icône Twitter Twitter
Icône Facebook Facebook
Icône Youtube Cannal YouTube
Logo RSS Flux RSS
Plus

Write to us Write to us

For the public:


For media and journalists:

Contact EEA staff
Contact the web team
FAQ

Call us Call us

Reception:

Phone: (+45) 33 36 71 00
Fax: (+45) 33 36 71 99


suivant
précédent
éléments

Passer au contenu | Passer à la navigation

Sound and independent information
on the environment

Vous êtes ici : Accueil / Thèmes / Pollution atmosphérique / Pollution atmosphérique

Pollution atmosphérique

Changer la langue
La pollution atmosphérique a des effets néfastes sur la santé humaine et l'environnement. En Europe, les émissions de nombreux polluants ont sensiblement diminué ces dernières décennies, entrainant une amélioration de la qualité de l'air de la région. Cependant, les concentrations de polluants atmosphériques demeurent trop élevées et les problèmess dus à la qualité de l'air persistent. Une proportion importante de la population en Europe, surtout dans les villes, vit toujours dans des zones où les standards fixés pour la qualité de l'air sont dépassés: l'ozone, le dioxyde d'azote et les particules de matière (PM) constituent les polluants les plus nocifs pour la santé. Un certain nombre de pays ont également dépassé un ou plusieurs des plafonds d'émission contraignants fixés pour 2010 pour quatre polluants atmosphériques importants. La nécessité de réduire l'exposition à la pollution atmosphérique reste importante.

La pollution atmosphérique est un phénomène local, paneuropéen et planétaire. Les polluants atmosphériques dégagés dans un pays peuvent être transportés dans l'atmosphère et affecter négativement la qualité de l'air ailleurs.

Les particules et l'ozone troposphérique, sont généralement reconnus aujourd'hui comme étant les deux polluants les plus significatifs en termes d'incidence sur la santé. Une exposition maximale et à long terme à ces polluants peut entraîner divers effets sur la santé, allant de l’altération du système respiratoire jusqu'à la mort prématurée. Ces dernières années, jusqu'à 40 % de la population urbaine en Europe aurait été exposée à des concentrations ambiantes de grosses particules (PM10) supérieures à la limite fixée par l'UE pour la protection de la santé humaine. Pas moins de 50 % de la population urbaine aurait été exposée à des niveaux d'ozone supérieurs aux valeurs cibles de l'UE. Selon les estimations, les particules fines (PM2,5) dans l'air ont réduit l'espérance de vie statistique dans l'UE de plus de huit mois.

La pollution atmosphérique a des effets néfastes sur la santé. Elle réduit notre espérance de vie de plus de huit mois en moyenne, voire de plus de deux ans dans les villes et les régions les plus polluées. Il est indispensable que les États membres se mettent rapidement en conformité avec les normes de l'Union en matière de qualité de l'air et réduisent leurs émissions polluantes.

Janez Potočnik, Commissaire européen en charge de l'environnement.

 La pollution atmosphérique nuit aussi à notre environnement.

  • Des réductions importantes de l'acidification sont intervenues entre 1990 et 2010 dans les zones sensibles des écosystèmes d'Europe exposées à un excès de dépôt acide de composés sulfurés et azotés.
  • La réduction de l'eutrophisation - un problème environnemental résultant d'un excès de nutriments dans les écosystèmes - a bien moins progressé. La zone d'écosystèmes sensibles soumise à des concentrations excessives d'azote atmosphérique n'a que peu diminué entre 1990 et 2010.
  • Les dommages aux cultures agricoles résultent de l'exposition à des concentrations d'ozone élevées. La plupart des cultures agricoles sont exposées à des niveaux d'ozone qui dépassent l'objectif à long terme fixé par l'UE pour protéger la végétation. Cela touche notamment une proportion importante des zones agricoles, surtout en Europe méridionale, centrale et orientale.

La qualité de l'air en Europe n'a pas toujours évolué en parallèle avec la diminution générale des émissions de polluants atmosphériques de nature anthropogénique (causées par l'homme). Les raisons en sont complexes:

  • il n'existe pas de relation linéaire claire entre la réduction des émissions et les concentrations de polluants atmosphériques observés dans l'air;
  • le problème du transport sur de longues distances de polluants atmosphériques provenant d'autres pays de l'hémisphère nord vers l'Europe ne cesse de s'aggraver.

Des efforts ciblés visant la réduction des émissions sont donc encore nécessaires pour protéger davantage la santé humaine et l'environnement en Europe.

Sources de pollution atmosphérique

Les sources de pollution atmosphérique sont variées et peuvent être anthropogéniques ou naturelles:

  • la combustion de combustibles fossiles pour la production d'électricité, les transports, l'industrie et les ménages;
  • les processus industriels et l'utilisation de solvants, par exemple dans les industries chimiques et minérales;
  • l'agriculture; 
  • le traitement des déchets; et
  • les éruptions volcaniques, les poussières portées par le vent, la dispersion de sédiments marins et les émissions de composés organiques volatils des végétaux sont des exemples de sources naturelles d'émissions.

Politiques de l'Union européenne

L'objectif à long terme de l'UE est d'atteindre un niveau de qualité de l'air n’ayant pas d'impacts inacceptables et ne représentant pas de risques sur la santé humaine et l'environnement. L'UE agit à de nombreux niveaux pour réduire l'exposition à la pollution atmosphérique: par la législation; par une coopération avec les secteurs responsables de la pollution atmosphérique, par l'intermédiaire des autorités internationales, nationales et régionales et des organisations non gouvernementales; et par la recherche. Les politiques de l'UE visent à réduire l'exposition à la pollution atmosphérique en réduisant les émissions et en fixant des limites et valeurs cibles pour la qualité de l'air.

Plus d'informations sur les politiques européennes en matière de pollution atmosphérique

Activités de l'AEE

L'Agence européenne pour l'environnement (AEE) est le centre de données sur la pollution atmosphérique de l'Union européenne; elle soutient la mise en œuvre de la législation de l'UE liée aux émissions dans l'air et à la qualité de l'air. L'AEE contribue également à l'évaluation des politiques de l'UE en matière de pollution atmosphérique et au développement de stratégies à long terme visant l’amélioration de la qualité de l'air en Europe.

Les travaux de l'AEE visent à:

  • rendre publique toute une série de données sur la pollution atmosphérique,
  • décrire et évaluer les tendances en matière de pollution atmosphérique et les politiques et mesures connexes en Europe, et
  • étudier les compromis et les synergies entre la pollution atmosphérique et les politiques dans divers domaines, dont le changement climatique, l'énergie, les transports et l'industrie.

En savoir plus sur les activités de l'AEE

Liens utiles

L'AEE a publié une série de liens sur la pollution atmosphérique.

Geographical coverage

[+] Show Map

Actions de document

Commentaires

Inscrivez-vous maintenant !
Recevez des notifications relatives aux nouveaux rapports et produits. Actuellement, nous avons 32882 abonnés. Fréquence: 3-4 e-mails par mois.
Archive des notifications
Suivez-nous
 
 
 
 
 
Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100