Outils personnels

Notifications
Recevez des notifications relatives aux nouveaux rapports et produits. Fréquence: 3-4 emails par mois
Abonnements
Inscrivez-vous pour recevoir nos rapports (imprimés et/ou électroniques) et nos bulletins trimestriels.
Suivez-nous
 Icône Twitter Twitter
Icône Facebook Facebook
Icône Youtube Cannal YouTube
Logo RSS Flux RSS
Plus

Write to us Write to us

For the public:


For media and journalists:

Contact EEA staff
Contact the web team
FAQ

Call us Call us

Reception:

Phone: (+45) 33 36 71 00
Fax: (+45) 33 36 71 99


suivant
précédent
éléments

Passer au contenu | Passer à la navigation

Sound and independent information
on the environment

Des modèles changeants de maladie

Changer la langue
Le risque d’être exposé à de nouvelles maladies, à des maladies émergentes et réémergentes, à des accidents et à de nouvelles pandémies croît avec la mobilité accrue des personnes et des biens, le changement climatique et la pauvreté.

La santé est essentielle au développement de l’homme et nous considérons de plus en plus l’environnement comme un facteur clé de détermination de la santé de l’homme. Globalement, la santé s’est améliorée ces dernières décennies, s’accompagnant largement d’une amélioration de l’espérance de vie. La charge liée à la malade reste cependant mal répartie parmi la population et varie par exemple en fonction du sexe et du statut social et économique.

Au cours des cinquante prochaines années, les grandes tendances mondiales en ce qui concerne la santé continueront d’avoir une influence directe et indirecte sur les décideurs politiques, notamment en stimulant les investissements pour se préparer aux maladies et aux pandémies émergentes.

Pourquoi les modèles de maladie mondiaux sont-ils importants pour vous?

Les impacts sanitaires peuvent être directs. Les risques d’exposition à de nouvelles maladies, à des maladies émergentes ou réémergentes, à des accidents et à de nouvelles pandémies augmentent avec la mondialisation (par le biais, par exemple, des voyages et des échanges commerciaux), la dynamique de la population (telle que la migration et le vieillissement) et la pauvreté.

La résistance croissante aux antibiotiques et à d’autres médicaments et l’omission de traitement de nombreuses maladies tropicales sont également matière à préoccupation, tant dans les pays industrialisés que dans les pays en voie de développement.

La technologie peut jouer un rôle important pour soutenir les améliorations de la santé. Elle peut également faciliter la surveillance spatiale des modèles de santé en permettant de cartographier et d’analyser des modèles géographiques de maladie qui étaient ignorés par le passé.

Graphique 2 — Santé : malaria d’ici à 2050

Le Plasmodium falciparum est un parasite à l’origine de la malaria chez l’homme. Il est transmis par le moustique. Sous l’effet du changement du climat et des conditions d’occupation des sols, le moustique pourrait s’étendre à de nouvelles régions et entraîner une propagation de la malaria. Mais il pourrait aussi s’éteindre dans les zones existantes. Les zones d’apparition et de disparition sont identiques en taille et concernent le même nombre d’habitants (environ 400 millions de personnes dans chacune d’elles).

 

Santé: malaria d’ici à 2050

Geographical coverage

[+] Show Map

Actions de document

Commentaires

Inscrivez-vous maintenant !
Recevez des notifications relatives aux nouveaux rapports et produits. Actuellement, nous avons 33195 abonnés. Fréquence: 3-4 e-mails par mois.
Archive des notifications
Suivez-nous
 
 
 
 
 
Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100