Outils personnels

Notifications
Recevez des notifications relatives aux nouveaux rapports et produits. Fréquence: 3-4 emails par mois
Abonnements
Inscrivez-vous pour recevoir nos rapports (imprimés et/ou électroniques) et nos bulletins trimestriels.
Suivez-nous
 Icône Twitter Twitter
Icône Facebook Facebook
Icône Youtube Cannal YouTube
Logo RSS Flux RSS
Plus

Write to us Write to us

For the public:


For media and journalists:

Contact EEA staff
Contact the web team
FAQ

Call us Call us

Reception:

Phone: (+45) 33 36 71 00
Fax: (+45) 33 36 71 99


suivant
précédent
éléments

Passer au contenu | Passer à la navigation

Sound and independent information
on the environment

Vous êtes ici : Accueil / Salle de presse / Communiqués de presse / Nomination d'une scientifique de l'environnement à la direction de l'Agence européenne pour l'environnement

Nomination d'une scientifique de l'environnement à la direction de l'Agence européenne pour l'environnement

Changer la langue
Le professeur Jacqueline McGlade, scientifique de l'environnement dont les travaux couvrent un large éventail des sciences de la vie, sera le prochain directeur exécutif de l'Agence européenne pour l'environnement (AEE), qui est, au niveau communautaire, le principal organisme chargé de fournir des informations sur l'environnement aux décideurs et au public.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Copenhague, le 26 février 2003

Nomination d'une scientifique de l'environnement ŕ la direction de l'Agence européenne pour l'environnement

Le professeur Jacqueline McGlade, scientifique de l'environnement dont les travaux couvrent un large éventail des sciences de la vie, sera le prochain directeur exécutif de l'Agence européenne pour l'environnement (AEE), qui est, au niveau communautaire, le principal organisme chargé de fournir des informations sur l'environnement aux décideurs et au public.

Ŕ la suite d'une procédure ouverte de recrutement, le conseil d'administration de l'Agence a nommé hier le Pr McGlade, qui a la double nationalité britannique et canadienne, pour une période de cinq ans. Elle devrait entrer en fonction pour le 1er juin prochain.

Âgée de 47 ans, le Pr McGlade est membre de University College de Londres, oů elle assure, en sa qualité de professeur, des cours en informatique et en mathématiques appliquées ŕ l'environnement. Sa chaire de professorat y est soutenue par le Conseil britannique de recherche sur l'environnement naturel ("Natural Environment Research Council", NERC).

Elle assurera la succession de Gordon McInnes, directeur exécutif par intérim de l'Agence depuis le départ, fin mai 2002, du premier directeur exécutif de l'AEE, Domingo Jiménez-Beltrán.

Avant d'occuper son poste actuel, en 2000, le Pr McGlade était directrice du Centre pour les sciences côtičres et marines du NERC au Royaume-Uni. Auparavant, elle avait été professeur de sciences biologiques ŕ l'université de Warwick, au Royaume-Uni, et directrice du groupe d'écologie théorique au centre de recherche de l'état ŕ Jülich, en Allemagne.

Titulaire de distinctions, récompenses et bourses d'études universitaires dans plusieurs pays, le Pr McGlade a plus de 150 publications ŕ son actif, sur des sujets tels que l'informatique appliquée ŕ l'environnement, l'analyse des écosystčmes, le changement climatique, la paléoécologie, la télédétection ainsi que la gestion, les risques et la législation en matičre de ressources naturelles.

Elle a également participé ŕ de nombreuses émissions de radio et de télévision, et mené ou participé ŕ plusieurs expéditions et missions de terrain dans les Caraďbes, la mer Rouge, sur les côtes de la mer de Chine méridionale, en Afrique occidentale, dans l'Atlantique Nord et l'Arctique canadien.

Le Pr McGlade a débuté sa carričre comme Chargée de recherches scientifiques au ministčre des Pęches et des Océans du Canada. Elle a collaboré ŕ des rapports consultatifs gouvernementaux sur toute une série de questions telles que la gestion de la pęche en Atlantique Nord, l'impact de la guerre du Golfe sur l'environnement, le génie génétique, la sécurité biologique et la mise en circulation des OGM, la pollution transfrontaličre en Europe et dans la Communauté des États indépendants.

Elle est membre du conseil d'administration de l'Agence pour l'environnement d'Angleterre et du Pays de Galles depuis 1998.

Le Pr McGlade est titulaire d'une maîtrise čs sciences avec spécialisation en biologie marine, biochimie et sciences du sol du University College of North Wales, Royaume-Uni, d'un doctorat en sciences aquatiques et zoologie de l'université de Guelph, Canada, et d'une maîtrise čs lettres de l'université de Cambridge, Royaume-Uni.

Note aux éditeurs

Conformément aux prescriptions du rčglement de l'UE relatif ŕ la création de l'AEE, le conseil d'administration a rendu sa décision aprčs avoir entendu les candidats présélectionnés par la Commission européenne. La réunion était présidée par le président du conseil d'administration, le Pr Kees Zoetman, des Pays-Bas.

Le conseil d'administration se compose d'un représentant de chaque État membre de l'AEE et de deux représentants de la Commission européenne, ainsi que de deux membres désignés par le Parlement européen. Seuls les représentants des États membres de l'UE, de la Commission et du Parlement disposent du droit de vote.

Au sujet de l'AEE

L'Agence européenne pour l'environnement est la principale source d'informations utilisée par l'Union européenne et ses États membres dans le développement des politiques environnementales. L'Agence a pour objectif de soutenir le développement durable et de contribuer de maničre significative et mesurable ŕ l'amélioration de l'état de l'environnement en Europe en fournissant des informations opportunes, ciblées, pertinentes et fiables aux décideurs et au public. Créée en 1990 par l'Union européenne (UE) et établie ŕ Copenhague depuis 1994, l'AEE est le pilier central du réseau européen d'information et d'observation sur l'environnement (Eionet, European environment information and observation network), qui regroupe environ 300 organismes ŕ travers l'Europe qui lui permettent de recueillir et diffuser les données et les informations relatives ŕ l'environnement.

L'Agence, qui est ouverte ŕ tous les pays qui partagent ses objectifs, compte actuellement 30 pays membres: les 15 États membres de l'UE; l'Islande, la Norvčge et le Liechtenstein, qui font partie de l'Espace économique européen; et les 12 pays candidats ŕ l'adhésion ŕ l'UE, ŕ savoir, la Bulgarie, Chypre, la République tchčque, l'Estonie, la Hongrie, la Lettonie, la Lituanie, Malte, la Pologne (depuis le 1ier janvier 2003), la Roumanie, la Slovénie et la République slovaque. L'AEE est ainsi le premier organe de l'UE ŕ accueillir des pays candidats ŕ l'adhésion. De plus, la Turquie, également pays candidat ŕ l'adhésion ŕ l'UE, vient de ratifier son accord d'adhésion ŕ l'AEE et devrait en devenir membre avant le 1er avril 2003. Des négociations d'adhésion de la Suisse ŕ l'AEE sont également en cours.



Geographical coverage

[+] Show Map

Actions de document

Commentaires

Inscrivez-vous maintenant !
Recevez des notifications relatives aux nouveaux rapports et produits. Actuellement, nous avons 32874 abonnés. Fréquence: 3-4 e-mails par mois.
Archive des notifications
Suivez-nous
 
 
 
 
 
Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100