Outils personnels

suivant
précédent
éléments

Passer au contenu | Passer à la navigation

Sound and independent information
on the environment

Vous êtes ici : Accueil / Articles / L’environnement, la santé et l’économie ne font qu’un

L’environnement, la santé et l’économie ne font qu’un

Changer la langue
L’économie européenne ressent encore les effets de la crise économique débutée en 2008. Le chômage et les réductions de salaire ont affecté des millions de citoyens. Alors que les nouveaux diplômés ne trouvent pas d’emploi dans l’une des régions les plus riches du monde, est-il légitime de continuer à parler de l’environnement ? C’est justement ce que fait le nouveau programme d’action de l’UE pour l’environnement, mais pas seulement. Il décrit aussi l’environnement comme un élément à part entière et indissociable de notre santé et de notre économie.
 Street market in Edinburgh

Street market in Edinburgh  Image © G. Karadeniz / EEA

Les études récentes démontrent que notre mode d’utilisation des ressources naturelles, et sa vitesse actuelle, ne sont pas durables. Nous consommons plus de ressources que notre planète ne peut en produire, et les polluants que nous émettons dépassent largement le niveau soutenable pour un écosystème de bonne qualité. Les effets cumulatifs de nos activités nuisent à notre santé, à celle de la planète et à sa capacité à subvenir à nos besoins. Ces problèmes ne pourront être résolus qu’avec une planification à long terme et des actions cohérentes.

L'Union européenne a récemment approuvé son septième programme d’action pour l’environnement (7e PAE). Le 7e PAE définit les objectifs prioritaires de la politique environnementale de l’Europe jusqu’en 2020, et présente une vision à long terme pour 2050 afin de s’attaquer aux problèmes de fond. Il s’appuie sur la prise en compte du fait que la prospérité économique et le bien-être des Européens dépendent de la santé de leur capital naturel.

Le 7e PAE est étroitement lié à d’autres politiques européennes comme la Stratégie Europe 2020, au paquet sur le climat et l’énergie de l’UE, à la Stratégie de l’UE en faveur de la biodiversité à l’horizon 2020, à la feuille de route pour une Europe efficace dans l’utilisation des ressources et à la feuille de route vers une économie compétitive à faible intensité de carbone à l’horizon 2050.

Comment définir le « bien vivre »

Le titre du 7e PAE, « Bien vivre, dans les limites de notre planète », résume à lui seul le défi à relever et notre objectif à long terme. Du point de vue économique, bien vivre signifie avoir un emploi décent garantissant un revenu suffisant, mais aussi avoir accès aux biens et aux services. Au niveau physique, cela signifie mener une vie saine, sans maladie, stress ou bruit, et avoir accès à de l’air et à de l’eau propres. Toutefois, bien vivre implique aussi de faire des choix qui déterminent finalement ce que nous produisons et ce que nous consommons.

Tenter de lutter contre notre mode de consommation non durable par le biais de paquets législatifs et de campagnes visant à mieux faire connaître les conséquences de nos choix sur l’environnement pourrait sembler constituer, aux yeux de certains, une méthode inefficace, lente et irréaliste. Mais nous pouvons retourner le problème et nous demander s’il est réaliste de persister indéfiniment dans la voie actuelle. Les données et les indicateurs en notre possession montrent que c’est impossible.

Actions en cours

Une série de dispositions de la législation de l’UE visent déjà à atteindre les objectifs prioritaires définis dans le 7e PAE, notamment les directives relatives aux habitats et aux oiseaux, la directive-cadre «Stratégie pour le milieu marin», les directives sur la qualité de l’air, la directive-cadre sur l’eau et d’autres mesures relatives au changement climatique, aux produits chimiques, à la gestion des déchets, etc.

L’UE a alloué un budget important de 2014 à 2020 aux fins de la réalisation des objectifs liés au 7e PAE. Mais ce sont les États membres de l’UE qui jouent un rôle central dans la mise en œuvre et dans l’amélioration de la mise en œuvre de ces directives et mesures. Ces objectifs prioritaires doivent être traduits en initiatives et en projets concrets aux niveaux local, national et européen.

Examiner les villes de plus près

Dans le 7e PAE, la notion d’environnement ne se limite pas aux forêts vierges et aux lacs immaculés des contrées lointaines. L’environnement est au cœur même de nos sociétés : dans nos villes, où vivent 80 % des Européens.

Le 7e PAE ne cible pas seulement les espaces verts et les étendues d’eau des zones urbaines ou de leurs environs. Sa portée stratégique plus large prévoit d’améliorer la mobilité urbaine, la qualité de l’air des villes, le rendement énergétique des bâtiments, le traitement des eaux usées, etc., dans une approche clairement intégrée et interconnectée des qualités de l’écosystème (urbain).

Le 7e PAE est une étape importante, opportune et ambitieuse vers la concrétisation de la vision de l’UE pour 2050, notamment parce qu’il a été adopté sur fond de crise économique durable. Le fait d’atteindre les objectifs qu’il fixe ne nous permettra pas seulement de vivre dans un environnement plus sain: nos économies, nos familles et nos amis seront également en meilleure santé. Je suis impatient que le projet entre dans sa phase de mise en œuvre.

Bonnes fêtes et meilleurs vœux pour la nouvelle année.

Hans BRUYNINCKX

Directeur exécutif

Éditorial publié dans l’édition 2013/2 de la lettre d’information de l’AAE, décembre 2013

Contenu connexe

Voir aussi

Geographical coverage

[+] Show Map

Actions de document
Mots-clés associés : ,

Commentaires

Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100