Outils personnels

Notifications
Recevez des notifications relatives aux nouveaux rapports et produits. Fréquence: 3-4 emails par mois
Abonnements
Inscrivez-vous pour recevoir nos rapports (imprimés et/ou électroniques) et nos bulletins trimestriels.
Suivez-nous
 Icône Twitter Twitter
Icône Facebook Facebook
Icône Youtube Cannal YouTube
Logo RSS Flux RSS
Plus

Write to us Write to us

For the public:


For media and journalists:

Contact EEA staff
Contact the web team
FAQ

Call us Call us

Reception:

Phone: (+45) 33 36 71 00
Fax: (+45) 33 36 71 99


suivant
précédent
éléments

Passer au contenu | Passer à la navigation

Sound and independent information
on the environment

Vous êtes ici : Accueil / À propos de l'AEE / Que faisons-nous? / Manifestations publiques / Concours / ImaginAIR – Concours de Reportage Photos (FERMÉ)

ImaginAIR – Concours de Reportage Photos (FERMÉ)

Changer la langue
L’air que nous respirons affecte notre santé et notre environnement. Bien que les répercussions causées par un air de pauvre qualité ne soient pas toujours évidentes en Europe, la pollution de l'air peut nuire aux plantes, provoquer des maladies respiratoires et réduire notre espérance de vie. La pollution atmosphérique nous concerne tous.

Que signifie la pollution de l'air pour vous? La pollution atmosphérique a-t-elle eu un impact sur votre vie? Souhaitez-vous raconter une histoire centrée sur la qualité de l'air?

L'Agence européenne pour l'environnement (AEE) est heureuse de vous annoncer la tenue de son concours de reportage photographique : ImaginAIR ; et de vous donner une chance d’illustrer l’importance de l'air dans votre partie de l'Europe.

Les lauréats de ce concours recevront un prix en espèces et pourraient voir leurs photographies publiées dans les publications de l’AEE telles que Signaux 2013 - une publication distribuée à l’échelle européenne. Les finalistes verront aussi leur reportage photographique mis à l’honneur sur le site Internet de l'AEE, ainsi que par les partenaires institutionnels de l'AEE.

Calendrier

Ouverture du concours

Fermeture du concours

Annonce des finalistes

Ouverture  des votes du public

Fermeture des votes du public

Annonce des lauréats

24 septembre

14 octobre

 29 octobre

29 octobre

14 novembre

15 novembre

Eyjafjallajökull volcan, Islande

(c) Ars Electronica

Catégories

Les participants sont invités à illustrer de façon créative leur histoire et leurs expériences de la pollution atmosphérique en Europe par une série de trois photographies dans l'une des catégories suivantes:

  • L'air et la santé : La pollution atmosphérique est un risque environnemental majeur pour la santé humaine. Elle peut avoir des conséquences néfastes sur la santé et affecter le système respiratoire (asthme et toux), le système cardio-vasculaire (risques accrus de crise cardiaque), le système nerveux (répercussion sur la mémoire et l’apprentissage), le système reproducteur, et favoriser l’apparition de cancers.
  • L’air et la nature : la pollution de l'air peut nuire aux cultures et à la végétation en altérant leur croissance et en réduisant la capacité des plantes à absorber le dioxyde de carbone de l'atmosphère. L'acidification des sols et de l’eau douce par la pollution de l'air peut également affecter les écosystèmes et avoir des conséquences nocives sur l’environnement telles que l’appauvrissement de la biodiversité et des changements dans la diversité des espèces.
  • L’air et les villes : la pollution de l'air est généralement plus importante dans les villes en raison d’une densité accrue du transport routier, des activités commerciales, des ménages et de la consommation d'énergie. Tous ces facteurs contribuent de manière significative à l'émission de substances nuisibles pour la santé humaine et l'environnement au sein – mais aussi en dehors - des frontières de la ville.
  • L’air et la technologie : Depuis la révolution industrielle du XIXème siècle, les progrès technologiques ont créé les machines et les lignes de production, sources importantes de pollution de  l'eau, de l'air, et du sol. Mais la technologie d'aujourd'hui nous permet également, non seulement de mesurer la qualité de l'air de façon plus efficace, mais aussi de trouver des moyens novateurs permettant la réduction de l'impact causé par nos modes de consommation et de production sur l'environnement.

Mode de participation

Les participants sont invités à nous faire parvenir trois photographies ainsi qu’un texte d'accompagnement expliquant leur histoire de l’air.

Toutes les photographies doivent être au format jpeg, et les images présentées doivent avoir une taille minimale de 2000 pixels pour le côté le plus long, afin de permettre l’impression de celles atteignant la phase finale.

Le texte d'accompagnement peut être écrit dans n’importe quelle langue de l’AEE, toutefois une traduction en anglais devra être présentée pour les participations non-anglophones. La longueur du texte en anglais ne devra pas excéder plus de 1000 caractères (espaces compris), et nous vous prions d'utiliser une longueur similaire pour les textes soumis dans une autre langue.

Les candidatures peuvent être soumises par le biais d'un formulaire en ligne ou par courriel. Des informations plus détaillées sur les modes de participations seront publiées au moment de l’ouverture du concours, le 24 Septembre. Le concours ImaginAIR est ouvert aux citoyens des 32 pays membres de l'AEE et des 7 pays des Balkans occidentaux coopérants. Nous vous prions de noter que les participants doivent avoir 18 ans révolus.

Prix

Un prix de 500 euro sera remis au gagnant de chaque catégorie.
Un prix supplémentaire de 500 euros – le Prix de la jeunesse - sera remis au meilleur reportage photo effectué par une personne âgée de 18 à 24 ans (nés durant les années civiles 1994-1988, dates incluses) dans l'une des catégories mentionnées ci-dessus.
Tous les finalistes seront également en lice pour le Prix du public et leurs contributions pourront éventuellement être utilisées dans les futures productions numériques et papiers de l'AEE et de ses partenaires européens.

Processus de sélection

Un comité de pré-sélection nommé par L'AEE, et composé de spécialistes de l'environnement et de la communication aura pour responsabilité la vérification du respect des règles de compétition par chaque participant. Le comité de pré-sélection choisira également un maximum de 10 finalistes pour chaque catégorie. Ces derniers seront ensuite présentés à un jury composé d'experts européens en communication environnementale, qui se chargera de déterminer un gagnant dans chaque catégorie.

Le choix des lauréats par le jury sera basé sur la pertinence par rapport au thème choisi, la créativité exprimée, l'originalité, la qualité des photographies et l'éloquence de l’histoire illustrée.

Le public sera également invité à voter entre le 29 octobre et le 14 novembre pour leur reportage photographique préféré, dans les finalistes sélectionnés par le comité de pré-sélection. Leur vote déterminera le Prix du Public. Le choix du lauréat de ce prix sera basé sur le nombre de «aime/like» exprimés sur la plate-forme de l’AEE. Dans l’hypothèse où deux entrées recevraient le même nombre de voix, le comité de pré-sélection de l’AEE procèdera à la décision finale.

Links

Contenu connexe

Voir aussi

Geographical coverage

[+] Show Map

6
Actions de document
Mots-clés associés : ,

Commentaires

Agence européenne pour l'environnement (AEE)
Kongens Nytorv 6
1050 Copenhague K
Danemark.
Téléphone: +45 3336 7100